Etude du projet de loi de finances au Parlement : 29,8 milliards F Cfa pour une diplomatie de développement en 2018

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Etude du projet de loi de finances au Parlement : 29,8 milliards F Cfa pour une diplomatie de développement en 2018


Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a présenté, ce mardi 28 novembre devant la commission budgétaire du Parlement, le projet de budget de son département au titre de 2018. Aurélien Agbénonci a défendu un budget établi à la somme de 29,865 718 milliards F Cfa qui sera utilisée pour dynamiser davantage la diplomatie béninoise.

LIRE AUSSI:  Levée de l’immunité de Barthélémy Kassa dans le cadre du dossier PPEAII: Les membres de la Commission spéciale parlementaire connus

Le budget 2018 du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération est en régression de 8,13 % par rapport à 2017. Il s’élève à 29,865 718 milliards F Cfa contre 32,507601 milliards F Cfa en 2017. Pour 2018, les ressources en capital sont établies à 2 milliards F Cfa et 27, 865 718 milliards F Cfa pour les dépenses ordinaires. Le ministre Aurélien Agbénonci était hier face à la commission budgétaire du Parlement à laquelle il a dévoilé ces chiffres.
Selon lui, ce budget doit permettre à son ministère de poursuivre ses actions en 2018 à savoir : faire de la diplomatie béninoise une diplomatie de développement. Ce qui implique la promotion d’une diplomatie économique. « Nous avons voulu que la diplomatie serve désormais à faire avancer notre agenda économique pour ouvrir les horizons nouveaux à notre pays, à nos hommes d’affaires, mais aussi ouvrir notre pays à l’étranger pour que des investissements structurants, des investissements massifs puissent être faits dans ce pays », confie à la presse le ministre Aurélien Agbénonci à l’issue de son exercice annuel de présentation budgétaire. Ce budget, poursuit-il, servira à la réalisation de certaines actions phares en 2018 notamment le financement du programme de réhabilitation d’acquisitions des chancelleries, des résidences des ambassadeurs, et des autres représentations à l’étranger. Ce qui permettra de faire rayonner davantage le Bénin à l’extérieur. Par ailleurs, le ministère a inscrit au rang de ses priorités de l’année prochaine, la promotion du tourisme et de la culture du Bénin à l’étranger pour contribuer à faire avancer le Programme d’action du gouvernement (Pag) et l’amélioration des services consulaires à travers le renforcement des capacités des agents diplomatiques et la modernisation accrue des outils de travail utilisés. Le ministre Aurélien Agbénonci a saisi l’occasion pour éclairer la lanterne des députés qui ont eu quelques préoccupations telles que la mensualisation du paiement des fonctionnaires béninois à l’étranger, la question des passeports, le délai pour l’émission des passeports à l’étranger, les règles qui encadrent le séjour des étrangers vivant au Bénin et la question de la suppression des visas?

LIRE AUSSI:  Démission à l’Assemblée nationale : Abraham Zinzindohoué cède son siège à Florentin Tchaou