Evaluation des écoles et enseignants de la maternelle et du primaire: L’opération démarre officiellement sur le terrain ce jour

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Evaluation des écoles et enseignants de la maternelle et du primaire: L’opération démarre officiellement sur le terrain ce jour


le ministre chargé des Enseignements maternel et primaire

Le plan d’amélioration de la qualité de l’éducation dans le sous-secteur des enseignements maternel et primaire entre dans sa phase active sur le terrain. L’opération démarre officiellement, ce lundi 4 juin, dans les écoles maternelles et primaires sur toute l’étendue du territoire national. Le lancement a été effectué par le ministre chargé des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou qui a délivré à cet effet un message à l’endroit de tous les acteurs de la communauté scolaire pour la réussite du processus.

LIRE AUSSI:  Coups mortels sur mineur de moins de 15 ans (Suite du 5e dossier): Issa Hafizou condamné à 7 ans de prison ferme

Selon le ministre, ce plan a été conçu pour rendre plus efficientes les performances des écoles maternelles et primaires à partir de la rentrée scolaire 2018-2019. Il s’agit d’une enquête à relever des informations physiques et fonctionnelles sur toutes les écoles maternelles et primaires publiques du Bénin. En d’autres termes, c’est une activité de dénombrement à la fois des ressources matérielles et humaines. Il invite tous les usagers de l’école à savoir écoliers, enseignants, parents d’élèves, élus locaux et divers partenaires à se prêter aux questions des agents enquêteurs mis à leur disposition et leur fournir toutes les informations utiles en la matière. L’enquête permettra ainsi de contribuer à la mise en place d’une base de données statistiques, fiables, gage d’une planification judicieuse des besoins.
La première phase de l’opération se déroule du lundi 4 au 22 juin prochain et sera consacrée au diagnostic physique des écoles. Le gouvernement ne veut pas faire les choses à moitié. Ainsi, après l’évaluation physique, l’opération a prévu une évaluation intellectuelle des enseignants chargés de transmettre les connaissances aux enfants. Il est programmé dans ce cadre à l’intention de tous les enseignants du public et une partie du privé de tests d’identification de leurs besoins en formation. La formation est prévue pour se dérouler le samedi 16 juin prochain. Cette option du gouvernement se justifie par le souci d’éviter autant que possible le saupoudrage qui consiste à appliquer la même thérapie à des patients présentant des maux différents, explique le ministre Salimane Karimou. Les remèdes seront dès lors appliqués en fonction des constats, ajoute-t-il avant de vanter le mérite de cette opération qui tranche avec les anciennes façons d’opérer.
Le ministre Salimane Karimou renouvelle la gratitude de l’Etat et du gouvernement à tous les partenaires techniques et financiers pour leur appui sans cesse renouvelé pour améliorer la qualité du système éducatif béninois. Le ministre invite le Conseil sectoriel pour le dialogue social du Memp qui a validé, le 23 mai dernier à Abomey lors de sadernière session, à joindre l’acte à la parole pour faire de cette opération une réussite sans faille.

LIRE AUSSI:  Erosion côtière: Grand-Popo, toujours vulnérable