Evaluation environnementale et sociale: Les premières campagnes lancées

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubriques: Environnement |   Commentaires: Aucun

Problématique environnementale

José Didier Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, a lancé, mardi 22 juin dernier, les premières campagnes d’évaluation environnementale et sociale. C’est une initiative de l’Agence béninoise pour l’environnement (Abe), soutenue par le gouvernement et dont la finalité est de promouvoir une gestion rationnelle de l’environnement.

LIRE AUSSI:  Catastrophes naturelles: Le réseau des journalistes spécialisés renaît

L’Agence béninoise pour l’environnement (Abe) est soucieuse de la gestion rationnelle de l’environnement. Elle vient d’en donner le ton à travers le lancement des premières campagnes d’évaluation environnementale et sociale. Il s’agit d’impliquer les promoteurs et l’ensemble de la population béninoise dans l’appréhension de l’importance de l’évaluation environnementale et sociale dans la mise en œuvre des projets de développement et de vulgariser le tout nouveau e.service de délivrance des certificats de conformité environnementale et sociale, lancé officiellement le 11 mai dernier.
Cette initiative permettra au Bénin de faire les choses dans les règles de l’art. « Ces dernières années, il a été constaté que plusieurs projets sont initiés au mépris des textes législatifs et réglementaires. Cette campagne permettra de mieux faire connaître les raisons des études d’impact environnemental et social, l’évaluation environnementale et sociale stratégique, le cadre politique de réintégration des populations, les audiences publiques », développe François-Corneille Kèdowidé, directeur général de l’Abe.
Les textes sont assez explicites sur le sujet, mais tout se joue dans l’ignorance. « La loi-cadre sur l’environnement prévoit en son article 88 que nul ne peut entreprendre des aménagements, des opérations, des installations de plans, des projets et programmes et des ouvrages sans suivre la procédure d’impact environnemental lorsque cette dernière est exigée par des lois et règlements ». L’application de cette loi passe par la prise de plusieurs textes réglementaires dont le décret 2017-332 du 6 juillet 2017 portant organisation des procédures d’évaluation environnementale en République du Bénin qui présente en son article 3, les différents outils d’évaluation environnementale et sociale au Bénin.
Selon Didier José Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, la gestion rationnelle et durable de l’environnement est devenue une condition non négociable pour le gouvernement qui doit construire des infrastructures résilientes et promouvoir un développement durable. L’Abe est appelée à œuvrer pour traduire cette ambition en acte. « L’Agence béninoise pour l’environnement est en pleine restructuration pour répondre plus efficacement aux nouvelles exigences d’évaluation environnementale et sociale, mais aussi et surtout pour assurer diligemment un suivi plus rigoureux des plans de gestion environnementale et sociale qui en découlent », assure-t-il.
«Aujourd’hui, les études d’impact environnemental et social, le certificat de conformité environnementale et sociale, les plans de gestion environnementale et sociale ne sont plus l’exigence des partenaires techniques et financiers seuls. C’est une conditionnalité qui gouverne la mise en œuvre intégrale du Pag», soutient-il.
Ces outils sont valables aussi bien pour les promoteurs privés que pour la conduite des projets phares et pilotes du gouvernement.
Au terme de la campagne, chaque participant aura une bonne compréhension des problématiques environnementales et leur prise en compte dans les différents projets. Ce qui permettra « la prise en compte des préoccupations environnementales dès la conception des projets, l’acquisition des connaissances sur les différentes procédures de mise en œuvre de ces outils conformément au décret 2017-332 du 6 juillet 2017 portant organisation des procédures d’évaluation environnementale en République Bénin, une bonne maitrise du processus de délivrance du certificat de conformité environnementale et sociale par la procédure e.service.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la désertification et la sécheresse : des systèmes alimentaires durables pour des écosystèmes soutenus par la recherche

Evaluation environnementale

L’évaluation environnementale est toute procédure à la fois administrative et technique permettant d’assurer la prise en compte des enjeux et des risques environnementaux dans les processus de conception, d’appropriation, de planification, d’exécution, de suivi et d’évaluation d’une politique, d’un plan, d’un programme, d’un projet ou toute activité visant le développement socio-économique.