Examen du Bepc 2021: Une légère baisse de candidats par rapport à 2020

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Examen du Bepc 2021: Une légère baisse de candidats par rapport à 2020

Examen national

Les candidats à l’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session 2021 planchent du 14 au 16 juin prochain. Les autorités en charge du sous-secteur de l’Enseignement secondaire général s’affairent pour le bon déroulement de cet examen qui enregistre moins de candidats que la session de 2020.

LIRE AUSSI:  Probable moratoire sur la fin de la gratuité dans les universités publiques: Le gouvernement doit jouer la carte de la prudence


Le Brevet d’études du premier cycle (Bepc) se tient du 14 au 16 juin 2021. Pour cet examen, les préparatifs vont bon train, selon les autorités en charge de son organisation. Seulement qu’il se note une diminution de l’effectif des candidats par rapport à l’année dernière.
Pour Roger Koudoadinou, directeur des Examens et concours, cette année, l’effectif des inscrits au Bepc s’élève à 145 934 candidats. Il y a une baisse d’effectif d’environ 3500 candidats par rapport à l’année dernière, précise-t-il. Quant au nombre de centres de composition, il est passé de 233 centres l’an dernier, à 234, soit un centre de plus. Cette augmentation s’explique, d’après Roger Koudoadinou, par le fait que le gouvernement a voulu être réaliste en rétablissant certains centres afin d’éviter aux candidats de parcourir de longues distances pour se rendre dans leurs centres de composition.
La direction des Examens et concours entre ainsi dans le dernier virage de l’organisation de l’examen du Bepc, session de juin 2021 dont le top sera donné dans quelques jours par Kouaro Yves Chabi, ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle.
Au cours de la journée du vendredi 28 mai dernier, le nouveau ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle est allé constater le niveau de préparation du Bepc. Dans les locaux de la direction des Examens et concours, Kouaro Yves Chabi a exprimé sa satisfaction.
« Je puis vous dire que nous sommes très satisfaits du niveau de préparation des examens. Nous avons, personnellement, constaté que nous sommes en droite ligne avec les réformes engagées par le gouvernement, notamment la digitalisation de la gestion administrative. Cette année, nos enfants n’ont pas eu à accumuler beaucoup de documents. Nos collaborateurs dans les bureaux n’ont pas eu à traiter des paperasses parce que l’inscription s’est faite en ligne. C’est une vraie révolution et nous allons continuer dans ce sens », a témoigné le ministre Kouaro Yves Chabi. Cette année, au niveau de la Dec, ajoute-t-il, grâce à la plateforme EducMaster, tous les Béninois connaissent désormais les listes des surveillants et des correcteurs générées de façon automatique. C’est dire que le sous-secteur de l’Enseignement secondaire a fini définitivement avec certaines pratiques. Des enseignants qui autrefois se sentaient brimés parce qu’ils n’ont pas pu infiltrer les réseaux sont satisfaits du fonctionnement de la plateforme. « Cette fois-ci, il y a eu du professionnalisme et lorsque vous êtes dans les structures du ministère, vous savez désormais que si vous remplissez les conditions, vous pouvez être sélectionnés pour les surveillances et pour les corrections », a salué le ministre.
Tout est en bonne voie, a témoigné Roger Koudoadinou, directeur des Examens et concours. Les candidats à l’examen du Bepc session 2021 se sont inscrits en ligne grâce à la plateforme EducMaster, une première au Bénin depuis les indépendances. Cet outil a et permis un gain d’énergie au niveau de tous les acteurs.

LIRE AUSSI:  Lancement du Bepc 2021 dans le Couffo et le Mono: Les communes de Klouékanmè et Comé retenues