Exécution du budget du Memp au 1er semestre 2020: Des Osc s’enquièrent des réalités

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Exécution du budget du Memp au 1er semestre 2020: Des Osc s’enquièrent des réalités


L’exécution du budget du ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp) au premier semestre de l’année 2020 était au cœur d’une causerie-débat, vendredi 20 novembre dernier, à Porto-Novo. L’activité a été organisée par le consortium Social Watch Bénin/Rifonga-Bénin dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui à la participation de la Société civile au processus budgétaire aux niveaux national et sectoriel.

LIRE AUSSI:  Coronavirus dans le monde: Des auteurs racontent leur vécu quotidien

Echanger avec les cadres financiers intervenant dans la chaîne des dépenses publiques et la planification sur le niveau d’exécution du budget du ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp) au premier semestre de l’année 2020, s’informer des difficultés rencontrées par ces derniers dans la mise en œuvre de ce budget et trouver des approches de solution. C’est l’objectif de la causerie-débat organisée, vendredi 20 novembre dernier, par le consortium Social Watch Bénin/Rifonga Bénin sur le suivi de l’exécution du budget 2020 du Memp. L’activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui à la participation de la Société civile au processus budgétaire aux niveaux national et sectoriel avec l’appui technique et financier de l’Union européenne à travers le Programme Repasoc.
Pour Lolita Mèvo, représentante de la présidente de Social Watch Bénin, l’organisation semestrielle de cette causerie-débat depuis 2019 par la Société civile s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des réformes entreprises par le gouvernement et qui donnent une ouverture aux Osc pour participer à toutes les étapes du processus budgétaire. Ces réformes, selon elle, visent l’amélioration de l’efficacité de l’action publique au profit de tous, l’instauration d’une véritable transparence dans la gestion des finances publiques en rendant notamment plus lisibles les documents à destination du Parlement, des citoyens et des partenaires au développement.Cette séance offre l’opportunité aux Osc de faire le plaidoyer afin de faciliter la prise en compte des aspirations des populations portées par les Osc dans le processus d’élaboration et du suivi du budget. Ainsi, les travaux ont permis aux participants de faire le point sur le niveau de mise en œuvre du projet, les plus-values des causeries organisées depuis l’année dernière jusqu’ici, le niveau d’exécution des différentes rubriques budgétaires par nature de dépenses, par programme budgétaire et le niveau de transfert des ressources du Fonds d’appui au développement des communes (Fadec) aux collectivités locales ainsi que les dépenses sociales prioritaires.

LIRE AUSSI:  Mesures restrictives au Hadj 2021: Les éclaircissements de l’imam central de Natitingou

Le Covid-19

Deux communications ont meublé les travaux. Elles ont porté sur les thèmes : « Point de mise en œuvre des recommandations de la première année et présentation des grandes lignes du Plan de travail annuel (Pta) 2020 » et « Point d’exécution physique et financière des dépenses au premier semestre 2020 ». La causerie-débat a permis par ailleurs de faire le point de la mise en œuvre de la décision du Conseil des ministres du 13 mai dernier, laquelle rend disponible en urgence l’eau potable dans les établissements scolaires publics afin de permettre à ceux-ci de mieux faire face à la crise sanitaire liée au Covid-19, notamment à travers le lavage régulier des mains, une des mesures barrières contre cette pandémie. La séance a été donc une occasion pour les Osc de se rendre compte de la mise en œuvre de cette décision gouvernementale et de formuler des recommandations pour des actions fortes en vue de l’amélioration des ressources affectées à ce secteur. Les travaux ont été officiellement ouverts par le secrétaire général adjoint du Memp, Sanni Idrissou, qui a salué la pertinence des objectifs de cette causerie-débat.

LIRE AUSSI:  Renouvellement d’accord de siège: Plan international Bénin plus présent aux côtés de ses cibles