Exercice de la tutelle: Natitingou abrite un atelier interdépartemental

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Exercice de la tutelle: Natitingou abrite un atelier interdépartemental


Un atelier interdépartemental sur l’exercice de la tutelle se tient, depuis lundi 1er octobre à Natitingou. Ses travaux qui durent trois jours ont été ouverts par le directeur de la Décentralisation et de la Tutelle, Marcellin Sevalou.

LIRE AUSSI:  Viol sur fillette de 13 ans (19e dossier): Jean Avohou écope de cinq ans de travaux forcés

Les secrétaires généraux des préfectures et des mairies, chargés de missions des préfets, maires, chefs services de la tutelle, du contentieux et de la coopération décentralisée et autres acteurs des départements de l’Atacora et de la Donga, méditent sur l’exercice de la tutelle.

Au cours des trois jours que dureront les travaux, le conclave de ces acteurs, conviés aux échanges, leur permettra de faire l’état des lieux de l’exercice de la tutelle. Ils débattront sur la tutelle administrative et financière des communes et l’exercice de la tutelle et la gestion des marchés publics des communes.
Cet atelier est organisé, sous la tutelle du ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, grâce à l’appui de l’Union européenne à travers le Programme d’appui au développement territorial (Padt) financé par le 11e Fonds européen de développement (Fed).
« Les thématiques de cet atelier tiennent à cœur au ministre de la Décentralisation, et en matière de tutelle vous êtes les acteurs les plus importants », a fait remarquer le directeur de la Décentralisation et de la tutelle, Marcellin Sevalou, avant d’insister sur la rigueur qui doit être de mise au cours des travaux, pour un bond qualitatif dans le cadre d’un développement à la base.
Outre la promotion d’un développement territorial durable et équilibré reposant sur une gouvernance locale concertée, inclusive, encourageant l’égalité de genre et veillant à favoriser l’émergence des dynamiques territoriales innovantes, la valeur ajoutée du Programme d’appui au développement territorial (PADT), relève Marc Ayétoran Okry, chef projet et régisseur dudit programme, est le renforcement de l’expertise en matière d’exercice de la tutelle, l’aménagement du territoire et autres sujets liés à la décentralisation.
« Cela implique que c’est les titulaires des postes qui viennent et non les représentants », a-t-il insisté, à l’ouverture des travaux.
Lançant les travaux en lieu et place du préfet de l’Atacora, Abdoulaye Affo, le secrétaire général de la préfecture de Natitingou, a loué la vision de l’Union européenne. Une démarche qui, apprécie-t-il, permettra non seulement de relever les difficultés qui minent encore le processus de la décentralisation dans l’Atacora et la Donga, mais aussi et surtout de faire des recommandations pour une meilleure mise en œuvre de l’exercice de la tutelle dans les deux départements.

LIRE AUSSI:  Réunion trimestrielle Bceao (Bénin) et APbef: L’activité économique en progrès au Bénin et dans l’Umoa