Extension des services de l’Internet : Préparer les cadres béninois à gérer la migration vers l’IP V6

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Extension des services de l’Internet : Préparer les cadres béninois à gérer la migration vers l’IP V6


L’Agence béninoise des technologies de l’Information et de la Communication (ABETIC) en collaboration avec l’Institut de formation et de recherche en informatique (IFRI) de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC), organise depuis hier lundi 27 avril, une formation sur l’IP V6. La formation se déroule à la Maison de l’enseignant à l’UAC et prend fin jeudi prochain.

LIRE AUSSI:  Startup Week-end: Une opportunité pour créer son entreprise en 54h

Les ressources disponibles par l’Internet, notamment les adresses IP s’épuisent. C’est du moins le constat fait à l’international par les fournisseurs d’Internet. Cette situation les a amenés à mettre en place le nouveau protocole IP V6 en remplacement de l’IP V4 devenu archaïque au regard des demandes de plus en plus croissantes des utilisateurs.

C’est pour permettre aux cadres, aux techniciens et aux étudiants béninois de se familiariser avec le protocole de l’IP V6, en vue de jeter les bases de réflexion sur les modalités et la façon dont le Bénin va se préparer à la migration de la version 4 dudit protocole à sa version 6, que des journées de formation leur ont été dédiées. Il s’agira pour les participants de renforcer leurs capacités sur l’IP V6 et la gestion des ressources Internet.
Le nouveau protocole IP V6 revêt plusieurs avantages. « Nous sommes passés de 32 positions à 128 positions en vue de favoriser l’interconnexion entre les équipements de connexion et pour permettre de répondre à la grande demande des utilisateurs d’accéder à Internet», a expliqué le formateur principal, Brice Abba. Mieux, ce nouveau dispositif vise à mettre en place un registre qui va s’assurer de l’unicité de chaque adresse IP, sur chaque équipement dans le monde entier.
Pour le chef service de la promotion des TIC à l’UAC, Victor Oyétola, «les utilisateurs d’internet ont beaucoup appris des erreurs que véhiculait l’IP V4 et ont compris qu’il faille améliorer le protocole». Désormais, se réjouit-il, tout équipement informatique peut avoir sa propre adresse informatique.
Le directeur de l’ABETIC, Damien Magnon a expliqué que c’est pour que le Bénin ne soit pas en reste dans le cadre de cette migration, que cette formation a été initiée à l’intention des ingénieurs qui sont venus des entreprises privées et publiques exerçant dans le domaine de l’internet.

LIRE AUSSI:  Secteur de la justice: Cent élèves greffiers bientôt déployés dans les juridictions

Qu’est-ce que l’IP V 6 ?

L’IP V6 est un protocole d’Internet qui est utilisé en remplacement du protocole antérieurement utilisé qu’est l’IP V4. Avec l’augmentation de l’utilisation d’internet qui tend à demander beaucoup d’adresses, la version 4 de ce protocole ne satisfait plus aux besoins actuels. C’est pour combler ce vide que les chercheurs d’Internet et les registres internationaux ont pensé à la migration vers un nouveau protocole qui permet de donner le plus d’adresses possibles à tous les utilisateurs. D’où l’avènement de la version de l’IP V6, a souligné le directeur des projets à l’ABETIC, Farell Folly.