Fait divers: Un malade mental tue son guérisseur à Kouandé

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fait divers: Un malade mental tue son guérisseur à Kouandé


Admis chez un guérisseur pour se faire traiter, un malade mental s’en est pris à ce dernier qui décède à la suite de coups reçus, mardi 17 octobre dernier dans le village de Kpankpankou dans l’arrondissement de Orou-Kayo à Kouandé.
Délégué du village par ailleurs, le guérisseur s’est retrouvé face au forcené qu’il traitait depuis peu, lors d’une visite de routine aux malades hébergés à son domicile.

LIRE AUSSI:  Pour avoir empoisonné son cousin (13e dossier):Iréné Tehoungbo condamné à 20 ans de travaux forcés

Les mains habituellement liées depuis son admission dans le centre, il s’est miraculeusement retrouvé libre de ses mouvements pour violenter celui qui le soigne. A l’aide d’un gourdin qui traînait au sol, il lui assène des coups à la tête du guérisseur qui s’est écroulé. Conduit par la suite au centre de santé du village, il succombe des suites de ses blessures, malgré les soins à lui administrés par le major du centre de santé.
Conduit à la brigade de gendarmerie de Kouandé, le malade mental sera probablement présenté au procureur du tribunal de première instance de Natitingou, ce vendredi après l’arrêt de travail de 48 heures observé par le personnel non magistrat. N’ayant pas pleine conscience de ses actes, le malade mental s’il est inculpé de coups mortels ou d’homicide volontaire, ne devrait pas être condamné?

Kokouvi EKLOU, A/R Atacora-Donga

LIRE AUSSI:  Coups mortels (6e dossier): Abdou Raouf Ambani prend 48 mois