Fédération béninoise de Handball: Sidikou Karimou s’installe

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fédération béninoise de Handball: Sidikou Karimou s’installe

Installation de Sidikou Karimou

Elu à la tête de la Fédération béninoise de Handball, samedi 25 septembre dernier, Sidikou Karimou a officiellement pris, vendredi 1er octobre, les rênes de cette institution sportive à Cotonou. C’est Antoine Bonou, président sortant de la Fbh qui lui a passé la main.

LIRE AUSSI:  Hommages à François Mensah: ABI sport remporte le tournoi des centres de formation

Signature des documents et échange de parapheurs entre Antoine Bonou, président sortant de la Fédération béninoise de Handball et Sidikou Karimou, nouveau président de l’institution. Tels sont les temps forts de la cérémonie de passation de charges entre les présidents sortant et entrant, vendredi 1er octobre dernier à Cotonou. Antoine Bonou, président sortant, a félicité les membres du nouveau bureau pour leur brillante élection à la tête de cette fédération sportive. Pour lui, Sidikou Karimou apparaît comme l’homme idéal pour diriger la famille du handball pour les quatre prochaines années : « Je crois en cette nouvelle génération à la tête de notre discipline », a-t-il confié. «Le défi est lancé et nous avons l’obligation de faire plaisir au président Bonou», a déclaré Sidikou Karimou. Il rassure l’ensemble des acteurs du handball qu’un travail colossal sera fait dans les années à venir. Cette cérémonie marque, selon lui, la suite du processus électoral et lui permet d’entrer dans la plénitude de ses responsabilités. Conscient de la tâche à abattre, il invite les différents acteurs à prendre date pour le juger sur ses résultats : « A la fin de mon mandat, on me jugera sur les chiffres », a-t-il poursuivi. A l’en croire, tout est désormais assez scientifique et il s’agira de travailler pour faire avancer le Bénin, 86e nation de handball au monde, disposant d’une trentaine de clubs affiliés et 3500 licenciés. « Si à la fin du mandat, nous n’avons pas beaucoup plus de licenciés, beaucoup plus de clubs affiliés et que nous restons toujours 86e, nous aurons échoué », se lance-t-il comme défi»?

LIRE AUSSI:  Hommages à François Mensah: ABI sport remporte le tournoi des centres de formation