Festival Louou-Louou au Niger:L’artiste Nydal Khelly, porte-flambeau du Bénin

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Festival Louou-Louou au Niger:L’artiste Nydal Khelly, porte-flambeau du Bénin


Dès ce jour, et jusqu’au 26 avril prochain, le Niger accueille la sixième édition du Festival international de disc-jockey « Louou-Louou » à Niamey. A ce rendez-vous qui accueille plus d’une vingtaine de Dj et d’artistes évoluant dans la musique urbaine, le Bénin sera représenté par la jeune artiste Nydal Khelly Isholla.

LIRE AUSSI:  Avec "Alogo", premier album: Alain Constant Alladayè donne une autre dimension à sa carrière

Jusqu’au 26 avril prochain, Niamey la capitale du Niger sera le temps du festival «Louou-Louou», la capitale sous-régionale de la musique et de l’ambiance. Aux côtés des disc-jockey de plusieurs pays, des artistes de la musique urbaine pour la plupart ont été aussi invités pour prendre part à cette initiative qui en est cette année à sa sixième édition. Les hostilités démarrent dès ce jour et le Bénin qui se fait de plus en plus présent sur les rendez-vous culturels sous-régionaux, continentaux et même internationaux ne sera pas du reste. Ses couleurs sont défendues par l’une des révélations du moment, Nydal Khelly. La chanteuse à la voix suave, par ailleurs très bonne danseuse sur scène séjourne déjà dans la capitale nigérienne. Elle ne sera pas seule dans l’aventure. Dj Kaz sera aussi de l’escale nigérienne, puisque c’est à lui que revient l’honneur de défendre les couleurs des hommes de platine qui créent le jour dans la nuit profonde à Cotonou, Porto-Novo et dans les autres centres urbains du pays.
Pour ce qui est des autres participants à ce festival qui se veut un créneau de célébration de la musique, on peut citer entre autres Filo du Niger, Mali Yaro du Niger, Bébé chacal de la Côte d’Ivoire, Moona du Sénégal, Araldik Soldier du Niger, Dig Dio du Mali, Doube Ardagalo du Niger, Alena du Togo, Dj Foog du Togo, Dj Menth du Sénégal, Dj Jewell de la France…
Rencontrée, quelques heures avant son départ de Cotonou, Nydal Khelly Isholla s’est voulue entièrement confiante. En tout cas en ce qui la concerne, le verbe est à l’assurance et elle soutient que les différentes phases du festival se passeront dans la plus grande des facilités pour elle, qu’il s’agit de la compétition entre artistes, de l’enregistrement des morceaux ou même du grand show final qui n’est rien d’autre que la manifestation phare dudit festival.

LIRE AUSSI:  An 1 de la mort du général Mathieu Kérékou: Un souvenir pour le poète Alphonse Sèdolo Gbaguidi