Fête de Wémèxwé 2018: Adjohoun, la grande attraction depuis ce matin

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fête de Wémèxwé 2018: Adjohoun, la grande attraction depuis ce matin


La neuvième édition de la fête de retrouvailles des filles et fils de la Vallée de l’Ouémé baptisée « Wémèxwé » amorce la dernière journée des festivités ce dimanche 25 février. C’est l’apothéose au collège d’enseignement général d’Adjohoun, site abritant depuis mercredi 21 février les différentes manifestations prévues cette année. Les festivités ont démarré ce matin par le culte de l’église catholique romaine présidé par l’évêque du diocèse de Porto-Novo, monseigneur Aristide Gonsallo. Il a invité, dans son homélie, à l’union des filles et fils de la région Wémè pour faire rayonner davantage cette fête. Mais avant le prélat, l’honneur a échu au coordonnateur général de Wémèxwé de saluer les différentes personnalités présentes dont des ministres, des députés et des maires de communes. Antoine Bonou a lancé l’appel à l’unité et au pardon à ses frères et sœurs de la région Wémè. Il annonce dans ses perspectives l’organisation d’un congrès extraordinaire pour ressouder davantage les bases de l’association et taire à jamais les germes de division. Le coordonnateur général promet que ces assises auront lieu avant les festivités de la dixième édition de la fête prévues pour se tenir dans la commune des Aguégués en 2019.

LIRE AUSSI:  Concours de productions des dix ans de l’Arcep-Bénin: Six journalistes et deux créateurs d’application récompensés (Kokouvi Eklou de ‘’La Nation’’ primé)

La neuvième édition de la fête de retrouvailles des filles et fils de la Vallée de l’Ouémé baptisée « Wémèxwé » amorce la dernière journée des festivités ce dimanche 25 février. C’est l’apothéose au collège d’enseignement général d’Adjohoun, site abritant depuis mercredi 21 février les différentes manifestations prévues cette année. Les festivités ont démarré ce matin par le culte de l’église catholique romaine présidé par l’évêque du diocèse de Porto-Novo, monseigneur Aristide Gonsallo. Il a invité, dans son homélie, à l’union des filles et fils de la région Wémè pour faire rayonner davantage cette fête. Mais avant le prélat, l’honneur a échu au coordonnateur général de Wémèxwé de saluer les différentes personnalités présentes dont des ministres, des députés et des maires de communes. Antoine Bonou a lancé l’appel à l’unité et au pardon à ses frères et sœurs de la région Wémè. Il annonce dans ses perspectives l’organisation d’un congrès extraordinaire pour ressouder davantage les bases de l’association et taire à jamais les germes de division. Le coordonnateur général promet que ces assises auront lieu avant les festivités de la dixième édition de la fête prévues pour se tenir dans la commune des Aguégués en 2019.

LIRE AUSSI:  Conférence administrative départementale du Borgou: La question de la politique foncière au centre des réflexions