Fête du Vodoun édition 2015: Intenses prières pour des échéances électorales apaisées

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fête du Vodoun édition 2015: Intenses prières pour des échéances électorales apaisées


Alors que Kétou accueillait les manifestations de l’édition 2015 de la fête nationale des religions traditionnelles, l’heure était aussi à cette célébration à la place Avlékété de Grand-Popo, samedi 10 janvier dernier. Procession des adeptes venus des couvents et temples des différentes divinités, libations et immolation de bêtes, précédées d’effusion spirituelle, ont marqué l’événement placé sous la supervision du président de la Communauté nationale du culte vodoun du Bénin (CNCVB), Sa Majesté Adanyro Agassa Guèdèhounguè. A ses côtés, se trouvaient de nombreux dignitaires vodoun.

LIRE AUSSI:  Assassinat d'un zem à Natitingou: Le mouvement d’humeur de ses pairs

Cette année et comme d’habitude, la ville de Grand-Popo n’a pas dérogé à la célébration de la traditionnelle fête des religions endogènes, le samedi 10 janvier dernier. Vêtus de leurs accoutrements de circonstance, perles au cou, aux bras et aux poignets, des adeptes des couvents et autres temples de ladite commune et de ses localités environnantes comme Comé et Houéyogbé, s’y sont retrouvés pour honorer leurs divinités.
Il y avait parmi le public qui a pris d’assaut la place Avlékété où la cérémonie a eu lieu, de nombreux touristes venus de la France, du Brésil, du Togo, du Gabon, des Etats-Unis d’Amérique et de Haïti. Les honorables députés à l’Assemblée nationale, Benjamin Clotaire Ablo, Cyriaque Domingo, le maire de Houéyogbé, Olympe Glago, la vedette internationale de chanson, Angélique Kidjo et diverses autres personnalités politico-administratives du département du Mono-Couffo, ont honoré de leur présence l’événement.
Faisant la genèse de la célébration, le secrétaire général de la CNCVB, Hounnongan Diaz Togbé Dagbé a indiqué que le culte vodoun dont le Bénin est le berceau, est pratiqué par plus de 38 millions de personnes dans le monde. Sa pratique faisant partie du quotidien de la grande majorité des populations béninoises, il a précisé qu’il joue un rôle important pour toute personne qui a recours à lui. Dans la perspective des prochaines élections municipales, communales, locales et législatives, Hounnongan Diaz Togbé Dagbé a invité les adeptes, les prêtes et les dignitaires du Vodoun à prier pour la paix au Bénin. Une préoccupation que partage le député Benjamin Clotaire Ablo et le directeur départemental chargé de la Culture du Mono-Couffo, Bachirou Kofe, tout en rassurant que c’est sans encombre que le Bénin traversera ces périodes, si ses populations font foi aux mânes de leurs ancêtres. Toutefois, tous ont demandé que diligence soit faite pour que la liste électorale soit disponible à temps.

LIRE AUSSI:  Mot pour maux: Le livre ou la pierre angulaire ignorée

Redonner au Vodoun sa place

Pour Sa Majesté Adanyro Agassa Guèdèhounguè, président de la CNCVB, le 10 janvier devait être l’occasion pour réfléchir sur les maux qui minent les religions endogènes au Bénin. Les querelles intestines que l’on constate aujourd’hui, sont dues, selon lui, au fait que tout le monde veut devenir dignitaire du Vodoun. « Ce qui crée du coup la confusion », a-t-il poursuivi. Il a alors mis l’accent sur la tolérance, la culture de la paix, l’amour, la pardon, la solidarité qui sont les véritables valeurs du vodoun. Malheureusement, déplorera-t-il, le vodoun a tendance aujourd’hui, à être considéré comme une pratique obscurantiste. Après avoir prié et procédé à une libation, puis à l’immolation d’un cabri pour implorer la grâce des divinités sur le pays, il a intronisé un nouveau dignitaire.
Le clou de la célébration a été le défilé des adeptes de la divinité Atchinan avec surtout le passage remarqué du Kponhinto Kpakossou d’Aklakou. Les groupes des adeptes de Thron Kpéto Déka de Kpovidji, du Dan, d’Agboevi-Agban de Hèvè, de Xwla Yèhoué d’Agonnèkanmè, du Vodoun Avlékété de Gbéhoué, du vodoun Hèviosso d’Avlo, du vodoun Tchamba, du Guin vodoun étaient aussi de la partie. Le passage des adeptes du Vodoun Kokou d’Akodéha Balo Codji qui se sont illustrés à travers leurs jeux osés avec le couteau, a été également apprécié. Il en est de même avec les Zangbéto dans toute leur splendeur, surtout ceux de Sahouè Doutou et de Hèvè. Ils ont tenu en haleine le public grâce à leurs démonstrations spectaculaires, mystiques et mystérieuses.