Fêtes de fin d’année: De nouvelles directives pour renforcer la sécurité

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fêtes de fin d’année: De nouvelles directives pour renforcer la sécurité


De nouvelles directives portant mesures de sécurisation de fin d’année ont été officiellement lancées, hier lundi 22 décembre, au ministère en charge de la sécurité publique. Elles visent surtout à maintenir et renforcer la sécurité des personnes et des biens, en cette période des fêtes marquée par d’intenses activités commerciales et d’affluence dans les marchés. C’est le ministre Simplice Dossou Codjo qui a procédé, lui-même, au lancement desdites directives, en présence des éléments de la police et de la gendarmerie nationales.

LIRE AUSSI:  Festivités plombées par la morosité économique à Abomey et Bohicon

La sécurité des personnes et des biens est au centre des préoccupations en cette période de fin d’année. Laquelle période est caractérisée par d’intenses activités économiques et financières, avec une affluence dans les marchés et sur les voies publiques. D’où des risques d’atteinte à la sécurité publique. «C’est pourquoi, il convient que nous prenions des dispositions afin d’éviter la survenance d’actes attentatoires à la sécurité des personnes et des biens dans notre beau et béni pays, le Bénin», a indiqué le ministre en charge de la Sécurité publique, Simplice Dossou Codjo. Les dispositions en question sont contenues dans les directives sécuritaires qu’il a lancées hier.
Il s’agit en effet des opérations mixtes qui engagent la police et la gendarmerie nationales, et qui permettront de poser et d’entretenir les bases d’une sécurité publique durable dans le pays. Ce qui passe, dit le ministre, par un nettoyage systématique des villes et campagnes sur l’étendue du territoire national.
L’initiative tient aussi compte du monde des affaires. «Au lendemain de la Table ronde de Paris et dans le cadre des efforts du chef de l’Etat pour l’amélioration du climat des affaires au Bénin, notre nation est devenue un pays attractif qui reçoit des milliards d’investissements étrangers», a expliqué le ministre Simplice Dossou Codjo. La sécurité publique doit, précise-t-il, accompagner et protéger tous ces investissements publics et privés.
Il constatera, par ailleurs, que le climat sous-régional n’est pas toujours favorable à la sécurité. «La dégradation de la situation sécuritaire sous-régionale favorise la migration vers le Bénin d’individus suspects qui constituent, une fois dans notre pays, des réseaux de malfaiteurs et de criminels, parfois en relation avec des nationaux», a-t-il noté.
C’est donc dans une vision globale que les présentes directives, élaborées depuis octobre dernier, ont fait l’objet d’une relecture avant leur adoption en Conseil des ministres. Après avoir reçu lesdites directives, la police et la gendarmerie sont désormais fixées sur la mission qui est la leur.
A en croire Simplice Dossou Codjo, elles devront renforcer le contrôle des engins et des personnes le long du cordon sécuritaire frontalier, la surveillance des zones commerciales, les patrouilles croisées sur les différents axes routiers, etc.

LIRE AUSSI:  Nativité 2014: Leçon d’amour de la part de Dieu