Fin de la campagne électorale dans le Mono : Des affiches de duos traînent encore en violation de la loi

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Actualités, Politique |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fin de la campagne électorale dans le Mono : Des affiches de duos traînent encore en violation de la loi


Ambiance des jours ordinaires, ce samedi 10 avril, veille de l’élection présidentielle, dans les localités du Mono. La vie a repris son cours normal après deux semaines de campagne électorale. Seules les affiches mal déchirées ou oubliées exprès ou par mégarde sur des panneaux, des poteaux électriques, des troncs d’arbre ou autres, rappellent quelque peu les intenses activités de propagande électorale.

Les posters des candidats des trois duos sans exception sont encore perceptibles à maints endroits en violation de la loi. Le poste péage de Grand-Popo affiche encore en grand le message de soutien à un des duos en lice, jusqu’à 17 h 15 ce samedi.

A Comè, Houéyogbé, Bopa, Lokossa, les géantes affiches ont certes disparu des abords des voies, mais les visuels de petit format trainent encore sur des supports et des lieux publics, comme sur les murs du Ceg Lokossa.

Un jeune homme à moto a été perçu par notre équipe de reportage à Possotomè, commune de Bopa, avec une casquette à l’effigie d’un duo vissée sur la tête. Ignorance des textes ou acte délibéré ? Il en répondrait s’il se retrouve avec le même chapeau dans un poste, ce dimanche, jour du vote.

LIRE AUSSI:  Le chef de l’Etat aux populations de la cité des Koburu: «Je désire marquer Parakou au cours de mon mandat»

Ambiance des jours ordinaires, ce samedi 10 avril, veille de l’élection présidentielle, dans les localités du Mono. La vie a repris son cours normal après deux semaines de campagne électorale. Seules les affiches mal déchirées ou oubliées exprès ou par mégarde sur des panneaux, des poteaux électriques, des troncs d’arbre ou autres, rappellent quelque peu les intenses activités de propagande électorale.

Les posters des candidats des trois duos sans exception sont encore perceptibles à maints endroits en violation de la loi. Le poste péage de Grand-Popo affiche encore en grand le message de soutien à un des duos en lice, jusqu’à 17 h 15 ce samedi.

A Comè, Houéyogbé, Bopa, Lokossa, les géantes affiches ont certes disparu des abords des voies, mais les visuels de petit format trainent encore sur des supports et des lieux publics, comme sur les murs du Ceg Lokossa.

Un jeune homme à moto a été perçu par notre équipe de reportage à Possotomè, commune de Bopa, avec une casquette à l’effigie d’un duo vissée sur la tête. Ignorance des textes ou acte délibéré ? Il en répondrait s’il se retrouve avec le même chapeau dans un poste, ce dimanche, jour du vote.

LIRE AUSSI:  Le chef de l’Etat aux populations de la cité des Koburu: «Je désire marquer Parakou au cours de mon mandat»