Fin de l’examen du Bepc: 156 candidats absents dans l’Atacora

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fin de l’examen du Bepc: 156 candidats absents dans l’Atacora


L’examen du Brevet d’études du premier cycle (Bepc) session de juin 2021 a pris fin, ce mercredi 16 juin au terme de trois jours de composition. Dans le département de l’Atacora, certains candidats inscrits n’ont pas pu y participer pour diverses raisons. Ils sont au total 156 candidats qui doivent normalement s’apprêter à composer à la session de remplacement.

LIRE AUSSI:  Etudier à Dikouan: La précarité plombe la volonté des écoliers

Cent cinquante-six candidats inscrits n’ont pas pris part à l’examen du Brevet d’études du premier cycle session de juin 2021 dans le département de l’Atacora. Sur un total de 5 813 candidats inscrits, 5 660 ont pris part à la composition et 156 dont 104 garçons et 52 filles, n’ont pas composé pour cette phase de l’examen déroulée du 14 au 16 juin dernier. Ils doivent s’apprêter pour la session de remplacement prévue pour le lundi 28 juin prochain, selon les explications de Denga Sahgui, directeur départemental des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle. Au niveau des abandons, il souligne qu’il y a eu quelques cas de maladies lors de la composition. Au total, trois candidats sont exclus pour défaut de pièce d’identité. « Il n’y a pas eu d’exclusion de candidats cette édition pour raison de tricherie », précise le directeur départemental des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle. « La meilleure réussite, c’est d’avoir organisé un examen sans tricherie. Tout s’est bien déroulé dans le département de l’Atacora. Nous pensons que le taux de participation est mieux par rapport aux années antérieures », ajoute Denga Sahgui. Il souhaite que le meilleur sorte du département de l’Atacora cette année, soulignant qu’il y a des collèges qui abritent l’élite. Les difficultés que note le directeur départemental dans l’organisation de cet examen sont liées à la longue distance à parcourir pour aller ramasser les cantines et pour aller superviser les quatorze centres de composition.

LIRE AUSSI:  Baccalauréat 2015: Composition sans anicroche à Bohicon et à Abomey