Finale du jeu-concours « Gbece-nyo »: Agbangnizoun gagne face à Abomey

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Finale du jeu-concours « Gbece-nyo »: Agbangnizoun gagne face à Abomey


Le rideau est tombé, samedi 26 août dernier, sur la première édition du jeu-concours « Gbece-nyo » qui vise à promouvoir la langue fon (fongbé) à travers les proverbes et la culture générale. La finale a opposé les candidats de la commune d’Abomey à ceux d’Agbangnizoun. Et, ce sont ces derniers qui ont montré leur suprématie sur leurs challengers.

LIRE AUSSI:  Exposition publique diptyque au palais de la Marina : Des citoyens se confient au terme de leur visite

Abomey s’est inclinée face à Agbangnizoun pour sa maîtrise du fongbé. Les candidats d’Agbangnizoun ont remporté la finale avec 52 points face à ceux d’Abomey qui ont totalisé 47 points. Les premiers ont ainsi décroché pour leur commune la somme de 3 millions de F Cfa et 60 000 F pour chacun d’eux-mêmes, 300 000 F Cfa (don de l’ancien député Yacoubou Malêhossou) et des sacs contenant des fournitures scolaires. Quant aux candidats d’Abomey, ils ont aussi été gratifiés de 50 000 F chacun. Les membres du jury, du comité d’organisation ainsi que le ministre Joseph Djogbénou, initiateur du jeu-concours, ont été décorés pour avoir réussi une telle organisation qui a duré du 30 juillet au 26 août, soit environ un mois.  
Les candidats des communes d’Abomey, de Bohicon, de Za-Kpota, de Zogbodomey, de Djidja et d’Agbangnizoun ont planché face au jury présidé par le professeur Bienvenu Akoha encadré par l’artiste Alèkpéhanhou, le locuteur fon Arnaud Béhanzin. Durant plusieurs semaines, ce jeu-concours dénommé Gbece-nyo (Gbétchégnon) a été l’occasion pour les différents compétiteurs venus des six communes de confronter leurs connaissances en langue fon sous toutes ses formes allant des proverbes aux panégyriques, en passant par les chiffres et autres subtilités. Outre l’initiateur Joseph Djogbénou, étaient présents à cette cérémonie de clôture du jeu-concours Gbece-nyo, le ministre Lazare Sèhouéto, le préfet du Zou, le roi Dédjalagni Agoli-Agbo, les maires d’Abomey, d’Agbangnizooun et des personnalités et autres cadres du plateau d’Abomey comme Séraphin Agbangbanta. La finale a été agrémentée par les rythmes du terroir exécutés par les artistes Abido et Pipi Wobaho.
Ce jeu-concours se veut un creuset de la refonte et de l’utilisation de la langue fongbé à travers les proverbes et la culture générale. Un patrimoine qui se meurt lentement et qu’il faut en urgence retourner à la vie pour le bonheur des générations montantes, justifie Joseph Djogbénou.
Les différents intervenants ont loué la justesse de cette initiative qui a désormais le mérite et devoir d’être pérennisée. 
Pour cette première édition, plus de 400 candidats s’étaient inscrits dans les six communes du plateau d’Abomey. Ils étaient répartis en 16 équipes pour répondre à 192 questions de culture générale et expliciter 272 proverbes en fongbé?

LIRE AUSSI:  62e édition de la fête Agbésiyanlé à Comè: Filles et fils Watchi scellent l’union autour de leur culture