Fonctionnement du Médiateur de la République: L’ambassade de France et l’Usaid sollicitées

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fonctionnement du Médiateur de la République: L’ambassade de France et l’Usaid sollicitées

Pascal Essou

Le médiateur de la République, Pascal Essou, souhaite que l’ambassade de France près le Bénin et l’Agence américaine de développement international (Usaid) l’accompagnent dans différents domaines pour l’atteinte de ses objectifs. Il a reçu en audience, à tour de rôle, les responsables de ces deux structures diplomatiques, en l’occurrence l’ambassadeur de France près le Bénin, Marc Vizy et le représentant résident de l’Usaid, Carl Anderson.
Il s’est agi, vendredi 24 septembre dernier, des possibilités de partenariat entre l’organe de médiation et chacune de ces représentations diplomatiques. Pascal Essou a surtout sollicité l’accompagnement de l’ambassade de France près le Bénin pour l’installation des délégations régionales de son institution dans les autres départements non pourvus. Le projet d’extension permettra au médiateur de la République d’aller au-delà des trois régions du Bénin actuellement couvertes pour être davantage proche de la population. « C’est un vrai besoin de pouvoir avoir des délégations plus près de la population. Puisque le rôle du médiateur de la République est d’être l’intermédiaire entre la population et les administrés »,
a souligné l’ambassadeur de France près le Bénin.
Marc Vizy pense que la mission du médiateur de République du Bénin est comparable à celle du défenseur des droits de l’Homme en France. Il trouve qu’au Bénin le médiateur de la République a une compétence supplémentaire. En ce sens, fait-il observer, le médiateur de la République peut se voir confier par le président de la République des missions ayant trait à la réconciliation ou à l’apaisement du climat sociopolitique. Ainsi, l’audience a permis aux deux parties de prendre contact et de voir ce qu’elles peuvent faire ensemble dans un cadre de partenariat. Marc Vizy annonce que les échanges vont se poursuivre entre l’administration du médiateur de la République et les services de coopération de son ambassade.
Avec Carl Anderson également, le médiateur de la République a plaidé que l’Usaid accompagne son institution à travers des partenariats. Pascal Essou et son hôte américain ont exploré les possibilités d’avoir des liens de coopération, notamment sur le plan du renforcement des capacités de son personnel et d’accompagnement de ses activités. Carl Anderson promet d’approfondir les échanges entre son agence et les cadres techniques du médiateur de la République afin de voir dans quelles mesures voler au secours de l’organe de médiation béninois comme le souhaite Pascal Essou.

LIRE AUSSI:  Le chef de l’Etat à l’endroit du nouveau médiateur de la République: « Je voudrais espérer que vos qualités seront un atout pour le dialogue »

 

Le médiateur de la République, Pascal Essou, souhaite que l’ambassade de France près le Bénin et l’Agence américaine de développement international (Usaid) l’accompagnent dans différents domaines pour l’atteinte de ses objectifs. Il a reçu en audience, à tour de rôle, les responsables de ces deux structures diplomatiques, en l’occurrence l’ambassadeur de France près le Bénin, Marc Vizy et le représentant résident de l’Usaid, Carl Anderson.
Il s’est agi, vendredi 24 septembre dernier, des possibilités de partenariat entre l’organe de médiation et chacune de ces représentations diplomatiques. Pascal Essou a surtout sollicité l’accompagnement de l’ambassade de France près le Bénin pour l’installation des délégations régionales de son institution dans les autres départements non pourvus. Le projet d’extension permettra au médiateur de la République d’aller au-delà des trois régions du Bénin actuellement couvertes pour être davantage proche de la population. « C’est un vrai besoin de pouvoir avoir des délégations plus près de la population. Puisque le rôle du médiateur de la République est d’être l’intermédiaire entre la population et les administrés »,
a souligné l’ambassadeur de France près le Bénin.
Marc Vizy pense que la mission du médiateur de République du Bénin est comparable à celle du défenseur des droits de l’Homme en France. Il trouve qu’au Bénin le médiateur de la République a une compétence supplémentaire. En ce sens, fait-il observer, le médiateur de la République peut se voir confier par le président de la République des missions ayant trait à la réconciliation ou à l’apaisement du climat sociopolitique. Ainsi, l’audience a permis aux deux parties de prendre contact et de voir ce qu’elles peuvent faire ensemble dans un cadre de partenariat. Marc Vizy annonce que les échanges vont se poursuivre entre l’administration du médiateur de la République et les services de coopération de son ambassade.
Avec Carl Anderson également, le médiateur de la République a plaidé que l’Usaid accompagne son institution à travers des partenariats. Pascal Essou et son hôte américain ont exploré les possibilités d’avoir des liens de coopération, notamment sur le plan du renforcement des capacités de son personnel et d’accompagnement de ses activités. Carl Anderson promet d’approfondir les échanges entre son agence et les cadres techniques du médiateur de la République afin de voir dans quelles mesures voler au secours de l’organe de médiation béninois comme le souhaite Pascal Essou.

LIRE AUSSI:  Orientations du budget général de l’Etat, gestion 2016: Le gouvernement invité à plancher devant le Parlement