Formation de haut niveau en marketing sportif: 100 participants aguerris dès demain

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Formation de haut niveau en marketing sportif: 100 participants aguerris dès demain

Sosthène Sèflimi

Cotonou abrite à partir de ce mardi 6 juillet une formation de haut niveau en marketing sportif. Au total, 100 participants sont attendus à cette session qui s’organise avec le soutien d’Oswald Homéky, ministre des Sports. Elle sera animée par l’expert français Vincent Chaudel, président de l’Observatoire du sport business en France.

LIRE AUSSI:  Le chef de l’Etat au sujet de sa nouvelle vision: « … Le Bénin fera parler de lui dans le domaine du sport »


L’expert français Vincent Chaudel, président de l’Observatoire du sport business en France, anime dès demain, mardi 6 juillet à Cotonou, une formation de haut niveau en marketing sportif. 100 participants sont attendus à ce rendez-vous du donner et de recevoir initié par Jean-Marc Adjovi Boco et soutenu par le ministre des Sports, Oswald Homéky. Selon Sosthène Sèflimi, consultant sportif et directeur de la structure organisatrice, cette formation est dédiée aux responsables des fédérations sportives, des sociétés sportives, des grandes entreprises assujetties au paiement de la Taxe pour le Développement du Sport (Tds ) et aussi aux consultants indépendants. Pour le directeur général de Monange promotions, l’objectif est d’amener les participants à appréhender l’écosystème du sport professionnel afin de se mettre au pas par rapport aux réformes du gouvernement dans le secteur du sport. Car, dit-il, la professionnalisation du sport exige la formation de tous les maillons de l’écosystème. « Nous nous sommes engagés à organiser cette formation en marketing sportif pour renforcer les capacités en cette matière car chaque secteur a ses spécificités », a-t-il expliqué. Il soutient que le Bénin souffre d’un déficit de compétences avérées en marketing sportif.
« Avec le gouvernement actuel, le manque de ressources financières n’est plus un problème mais nous souffrons d’absence de compétences avérées et de formations », a-t-il confié. Convaincu que cette formation vient à point nommé pour accompagner le gouvernement qui a posé les jalons du système de financement du Sport béninois en instituant la Tds afin de permettre aux grandes entreprises d’investir 1/1000 de leur chiffre d’affaires dans le sport professionnel, Sosthène Sèflimi a invité les acteurs sportifs à saisir cette opportunité. Pour lui, au Bénin, plus de 500 grandes entreprises n’ont pas encore investi dans un projet de création d’une société sportive tel que souhaité par le chef de l’Etat Patrice Talon. « Les rares sociétés sportives qui ont été créées pour le moment n’ont pas encore la bonne connaissance de l’écosystème du sport business », a-t-il poursuivi. Cinq thématiques à savoir : les bases de l’écosystème du sport business, l’économie du football Pro, l’évolution des médias et réseaux sociaux, sport et collectivités et les grandes compétitions ou événements seront abordées au cours de cette formation.

LIRE AUSSI:  Sport et santé en milieu professionnel: L’Abecs réédite son marathon