Formation des femmes cadres de l’Union fait la nation: Réformes, leadership et militantisme au cœur des échanges

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Formation des femmes cadres de l’Union fait la nation: Réformes, leadership et militantisme au cœur des échanges


Photo de famille des femmes de l’Union fait la nation participant à l’atelier de formation, avec leurs invités

 La Ligue des femmes de l’Union fait la nation (Lf-Un) a organisé, samedi 25 août dernier à Cotonou, une formation à l’intention des femmes cadres du parti. Cette initiative vise à les informer sur les différentes réformes en cours et à renforcer leur capacité au militantisme.

LIRE AUSSI:  Campagne de commercialisation du cajou: Engagement à faire de l’anacarde une filière attractive

Les femmes cadres de l’Union fait la nation ne veulent pas rester en marge des différentes réformes engagées par le régime du Nouveau départ. Elles ont décidé de s’y impliquer et de jouer leur partition en initiant une journée de formation pour s’informer et mieux s’engager. 

Deux communications ont été développées à l’occasion et dont la première a porté sur le mécanisme d’amélioration de la représentativité des femmes dans les instances de prise de décisions; et la seconde, sur la réforme du système partisan, la charte des partis politiques et la proposition de loi portant code électoral.
Ce qui leur permettra de mieux cerner les enjeux pour se les approprier et les défendre valablement au moment opportun. La représentante des femmes de l’Un, Sèdami Mèdégan Fagla, a expliqué que cette formation apportera une compréhension poussée aux femmes. Le défi de la représentativité des femmes dans les instances de prise de décisions est d’autant plus préoccupant pour tous que les femmes elles-mêmes ne doivent pas rester en retrait. « Ce sera l’occasion de voir les dispositions à prendre pour qu’en dépit de l’échec de mesures exceptionnelles en faveur des femmes, elles soient plus présentes et plus visibles dans les instances de prise de décisions du parti », a-t-elle souhaité.
Le député Louis Vlavonou représentant le président de l’Un a félicité les femmes pour l’initiative qui vient à point nommé pour aguerrir les femmes de ce regroupement de partis politiques mis sur pied depuis 2008. Il a rappelé la nécessité pour les députés d’initier ces différentes lois d’amendement constitutionnel et les circonstances dans lesquelles celles contenant les mesures exceptionnelles à l’endroit des femmes a échoué. Il s’agit d’importantes réformes qui vont impulser une nouvelle dynamique à l’animation de la vie politique au Bénin. Mais certaines personnes, pour des intérêts égoïstes, font feu de tout bois pour les faire échouer, a-t-il déploré. Toutefois, le député dit être convaincu qu’avec cet engagement des femmes cadres du parti, les fruits tiendront sans doute la promesse des fleurs pour que beaucoup de choses puissent changer à l’avenir.
Le ministre Bintou Chabi Adam Taro, femme militante de l’Un, se dit prête à soutenir les femmes cadres dans cette initiative dont le Bénin a besoin. « Si les femmes étaient mieux représentées à l’Assemblée nationale, je ne pense pas que la loi portant mesures exceptionnelles à leur endroit puisse connaître ce sort», a-t-elle confié. Les recommandations sorties des échanges seront adressées aux députés et à qui de droit pour une meilleure exploitation.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Les cadres nommés par décret désormais formés sur le leadership