Formation des jeunes déscolarisés: La Sobebra s’engage

Par Collaboration extérieure,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Formation des jeunes déscolarisés: La Sobebra s’engage


Ce lundi 06 janvier 2020 est un jour spécial pour deux jeunes béninois qui quittent la rue pour les ateliers techniques de la Sobebra, la plus grande industrie du Bénin, pour apprendre le métier d’électricité bâtiment. Laurex et Dénis sont les pionniers d’un ambitieux projet initié par Sébastien Yves-Menager, qui vise à donner à chaque enfant de la rue un métier.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de lutte contre la drogue: L’appel à s’abstenir de l’usage du stupéfiant

C’est une véritable aubaine pour ces jeunes qui quittent désormais l’école de la rue, celle de toutes les incertitudes, pour l’école de la certitude, celle d’un métier et d’un avenir radieux garanti. Ce nouveau projet Rse de la
Sobebra qui prend corps ce lundi 06 janvier 2020, en partenariat avec l’Ong Citoyen des Rues Bénin, consiste à former des jeunes issus de milieux précaires aux métiers de l’usine afin de favoriser leur réinsertion professionnelle par l’auto-emploi. Ils peuvent ainsi choisir parmi différentes sections : la fabrication mécanique, la soudure, la mécanique des engins de manutention et l’électricité bâtiment. Le projet permet aux cadres techniciens béninois de la Sobebra pétris d’expériences de transmettre leur savoir-faire aux jeunes générations en quête de repères. Ainsi se développe à la Sobebra un esprit de mentorat.
Tout au long de leur apprentissage, les jeunes bénéficient d’un accompagnement psychosocial et d’un soutien financier. Des cours de remise à niveau en français sont également prévus deux fois par semaine pour une formation optimale. A l’issue des deux ans de formation, les jeunes auront la possibilité de faire valoir les compétences acquises en se présentant à l’examen national du Certificat de qualification aux métiers (Cqm) et de créer leur entreprise.
Ce projet représente donc une opportunité unique pour ces jeunes de développer leur employabilité et se construire un avenir meilleur. Une nouvelle fois, la Sobebra confirme son engagement à soutenir les communautés locales par l’éducation et la formation professionnelle, qui sont les premières étapes vers l’autonomie.
Laurex et Dénis sont les premiers bénéficiaires de ce programme et nous leur souhaitons un parcours plein de réussite !
Source : Sobebra

LIRE AUSSI:  Développement à la base: Les populations du Plateau adhèrent au Pag