Formation des membres des Cap sur leurs missions: Le Cnds outille les commissions de trois ministères

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Formation des membres des Cap sur leurs missions: Le Cnds outille les commissions de trois ministères


Le Conseil national du dialogue social organise un atelier de renforcement des capacités des membres titulaires des commissions administratives paritaires. Cette formation de trois jours prend en compte le ministère du Travail et de la Fonction publique, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

LIRE AUSSI:  Lancement des activités d’un camion podium:Du nouveau dans le monde de l’évènementiel avec ATL s.a.

Du mardi 21 au jeudi 23 juillet, les membres titulaires des Commissions administratives paritaires (Cap) du ministère du Travail et de la Fonction publique, du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération et du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique suivent une formation qui va leur permettre de s’approprier leurs missions et d’exercer convenablement leurs responsabilités; de se familiariser aux techniques de prévention et de gestion des conflits ; de maitriser les outils de performance d’une structure de dialogue social… Il s’agit d’un atelier de renforcement de capacités initié par le Conseil national du dialogue social (Cnds). A en croire Guillaume Attigbé, président du Cnds, cet atelier est le premier d’une série qui couvrira l’ensemble des ministères.
« J’ose croire que cette coopération des ministères avec le Cnds aura un impact significatif sur le dialogue social », a-t-il déclaré. Représentant le ministre du Travail et de la Fonction publique, Bertin Quenum, directeur de la gestion du personnel, soutient que la présente formation est impérieuse pour le renforcement du dialogue social. Il rappelle que les Commissions administratives paritaires (Cap) viennent remplacer les conseils sectoriels du dialogue social. La mission des Cap s’inscrit alors dans la continuité et l’amélioration de ce que faisaient les conseils sectoriels du dialogue social.
Le représentant des participants, Normil Charles, s’est d’ailleurs réjoui de l’initiative du Cnds qui vise à outiller les membres des commissions administratives paritaires qui ont été installés il y a peu. Il note qu’en dépit de la loi portant statut général de la fonction publique qui prévoit des sanctions administratives, les travailleurs n’aiment pas entendre les expressions telles que: demande d’explication, traduction en conseil disciplinaire, suspension… Car ce sont des termes qui frisent l’acharnement. C’est dans ce cadre qu’interviennent des organes comme la Commission administrative paritaire, le conseil national de discipline… La présente formation vient, selon lui, clarifier les zones d’ombre et préciser le rôle des organes disciplinaires dans les relations de travail. Normil Charles a émis le vœu que ces séances soient organisées au moins deux fois l’an, pour un partage continu d’expériences.
Suite à la cérémonie d’ouverture, les représentants de chacun des trois ministères ont peint l’état des lieux du dialogue social dans leur département et les difficultés rencontrées. C’est sur cette base que la formation a effectivement démarré.

LIRE AUSSI:  Assainissement des villes: Le marché de bétail de Sèmè-Podji rasé