Formation en entreprenariat et en leadership des jeunes: L’école Esperanza présente son plan stratégique 2017-2020

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Formation en entreprenariat et en leadership des jeunes: L’école Esperanza présente son plan stratégique 2017-2020


L’école supérieure de l’entrepreneuriat et de la prospérité « Esperanza » a présenté, ce mercredi 22 novembre à Cotonou, son plan stratégique pour la période 2017-2020 à ses partenaires. Conçu comme boussole devant servir de guide de référence au développement de cet établissement, sa mise en œuvre nécessite la mobilisation d’environ 2,25 milliards F Cfa pour rendre l’école viable d’ici 2020, estime le fondateur Pierre d’Alcantara Zocli.

LIRE AUSSI:  Moïse-Marceliano Loko : Un talent qui fera parler de lui en musique

L’école supérieure de l’entrepreneuriat et de la prospérité Esperanza s’inscrit dans la dynamique d’être « une institution d’éducation First class, bilingue, à vocation internationale relevant du partenariat public-privé et dédiée à la formation de la relève en entreprenariat et en leadership en Afrique ». Son promoteur Pierre d’Alcantara Zocli a souligné cette vision, ce mercredi 22 novembre, à la faveur de la présentation du plan stratégique 2017-2020 de l’école.
Esperanza entend favoriser l’émergence des valeurs entrepreneuriales au niveau de toutes les couches sociales de la population, puis contribuer au développement et à la mise en œuvre de nouvelles pédagogies dans le domaine de la formation en entreprenariat et en leadership. L’objectif visé, indique Pierre d’Alcantara Zocli, est de « promouvoir la prospérité en investissant sur le développement de l’entrepreneuriat dans le but d’autonomiser les jeunes et les femmes ».
Les étudiants de cette école de formation professionnelle ont la possibilité de préparer une licence professionnelle ou un master en science de gestion dans les filières : entrepreneuriat, hôtellerie, restauration et tourisme ; entrepreneuriat, comptabilité et finance ; entrepreneuriat, management des organisations ; entrepreneuriat, banque, finances et assurances ; entrepreneuriat, création et reprise d’entreprise. Le promoteur de l’école n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. « Mettre en place des formations promotionnelles et qualifiantes orientées vers les nouveaux métiers et ceux de l’avenir dont le numérique, le Digital, le ‘’Community Management’’, les nouvelles formes d’agriculture moderne pour mieux préparer les jeunes aux nouveaux métiers », telle est son ambition.

LIRE AUSSI:  Coups mortels (Cour d’assises de Parakou / 10e dossier): Sept ans à Yaya Béhika pour avoir ôté la vie à son frère

Mobiliser les ressources

La réalisation du plan stratégique d’Esperanza au cours de la période 2017-2020 nécessite la mobilisation d’au moins 2,25 milliards, estime son fondateur.
En effet, d’un effectif de 57 étudiants cette année, le promoteur espère recruter 110 étudiants pour l’année académique 2020. A cet horizon, Esperanza ne pourra faire face à ses dépenses et devrait malheureusement fermer ses portes avec plus de 71 734 406 F Cfa de dettes en 2019, si rien n’est fait, projette Pierre d’Alcantara Zocli. Il se veut cependant optimiste, comptant sur le renforcement du département coopération internationale. C’est dans ce cadre que s’inscrit la présentation du plan stratégique aux partenaires et aux facilitateurs potentiels. Le promoteur envisage de mettre l’accent sur les partenariats écoles-entreprises ainsi que les coopérations avec les autres écoles et universités étrangères dans le but de développer les aptitudes des étudiants et des mécanismes durables de sponsoring d’étudiants. « Dans le but d’offrir à notre pays une école supérieure en entrepreneuriat capable de faire évoluer positivement les mentalités vers l’autonomisation réelle de chaque citoyen et mettre un réel incubateur au service des jeunes, nous nous évertuons à nouer des partenariats stratégiques dans le but de rehausser la dynamique de l’esprit entrepreneurial au Bénin d’une part et d’autre part permettre aux plus démunis mais brillants étudiants de notre communauté d’accéder à l’enseignement supérieur de grande qualité », fait savoir Pierre d’Alcantara Zocli. Dans cette même veine, il entend continuer à promouvoir l’émission télévisée « Secrets de prospérité » initiée depuis 2007 pour susciter des vocations chez les jeunes et promouvoir l’entrepreneuriat.
Mais au-delà, la construction d’un campus Esperanza moderne préoccupe son promoteur qui souhaite que des infrastructures de formation cohabitent avec celles d’accueil, de loisirs, d’hébergement des étudiants et des professeurs étrangers. Il faut noter que le plan stratégique a été présenté au représentant de l’Union européenne, à l’ambassadeur du Maroc à celui du Japon accompagné de son conseiller?

LIRE AUSSI:  Ouverture de l’année pastorale: Mgr Roger Houngbédji exhorte à la fraternité véritable