Formation sur la rédaction des recours: Amnesty outille une vingtaine de jeunes

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Formation sur la rédaction des recours: Amnesty outille une vingtaine de jeunes

Amnesty

Du vendredi 23 au samedi 24 juillet dernier, Amnesty International Bénin a organisé à Cotonou, la 3e édition de la formation sur la rédaction des recours. Cette formation vise essentiellement à outiller les jeunes afin de les amener à participer activement à la création d’un monde où chacun peut jouir de ses droits humains.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Trois dossiers d’extrême urgence en plénière ce lundi


Faire des jeunes des citoyens engagés et véritablement actifs pour la cause de la protection et de la défense des droits humains ; tel est l’objectif de la formation annuelle sur la rédaction des recours et pétitions. Ainsi, en deux jours d’apprentissage, une vingtaine de jeunes âgés de 18 à 24 ans ont bénéficié de plusieurs communications sur les mécanismes de protection des droits humains et leurs procédures de saisine, puis les règles de rédaction des recours et quelques jurisprudences. Sélectionnés sur appel à candidatures, les participants sont issus des mouvements et associations de jeunes y compris des jeunes d’Amnesty International Bénin. Dieudonné Dagbéto, directeur exécutif de Amnesty International Bénin, a salué la forte présence féminine à l’occasion de l’ouverture des travaux. Ensuite, pour renforcer le courage et la volonté des participants, place a été donnée, dès l’entame de la session, aux témoignages des étudiants de l’édition précédente. « Le recours n’est pas chose facile mais avec persévérance on y arrive », va encourager Nestline Boko, une parmi les meilleurs retenus par Amnesty International Bénin lors de la 2e édition. Après présentation des acquis de cette édition, le juriste Armand Bognon a, dans sa conférence inaugurale, renseigné les jeunes sur l’importance des mécanismes de protection dans la défense des droits de l’homme. Puis, sous l’égide du formateur chevronné Serge Prince Agbodjan, les jeunes participants ont été aguerris sur les procédures spécifiques de saisine des mécanismes, le droit de pétition, la rédaction pratique de recours et de pétitions. Quelques cas pratiques ont permis aux bénéficiaires de maîtriser la formulation des recours adressés à la Cour constitutionnelle en matière de violation des droits de l’homme. Ces compétences acquises leur permettront de restituer la formation à au moins 10 jeunes de leur association de provenance et d’exercer concrètement des voies de recours en cas de nécessité. A l’issue de cette formation, chaque jeune a tiré bon profit du coaching du formateur et d’Amnesty International Bénin.

LIRE AUSSI:  Le chef de l’Etat à la clôture du dialogue politique: « C’est le Bénin qui gagne et nous tous avec », dixit Patrice Talon  

Par Estelle Vodounnou (Stag.)