Formés en management des unités pénitentiaires: 13 stagiaires reçoivent leurs attestations

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Formés en management des unités pénitentiaires: 13 stagiaires reçoivent leurs attestations


Treize stagiaires régisseurs de prison ont été formés en management des unités pénitentiaires. Au terme de cette formation qui s’est déroulée du 17 au 21 décembre à Grand-Popo avec le soutien du Projet d’appui à l’amélioration de l’accès à la justice et de la reddition des comptes, ils ont reçu leurs attestations des mains de la directrice de cabinet du ministère de la Justice et de la Législation, Aleyya Gouda Baco.

LIRE AUSSI:  Remplacement de Me Simplice Dato à la Cour constitutionnelle: Les regards tournés vers le chef de l’Etat ce jour

La gestion efficiente des maisons pénitentiaires est au cœur des ambitions du gouvernement dans le secteur Justice. La formation des régisseurs des prisons en management des unités pénitentiaires s’inscrit dans ce cadre. Pendant 5 jours, ils ont été entretenus sur les fondamentaux pour une gestion humaine et professionnelle des unités pénitentiaires. Le directeur de l’Agence pénitentiaire du Bénin (Apb) précise: « La présente formation a réuni treize stagiaires qui sont dans le processus de sélection de nouveaux régisseurs. Ils ont reçu du formateur de nouvelles notions de management dans le cadre de la préparation à la prise de nouvelles fonctions». Le formateur Soliyou Osséni, expert consultant en management, marketing et communication fait savoir : «Il est question de faire de ces hommes qui vont gérer les prisons, des hommes qui apportent de la valeur ajoutée dans le respect des normes internationales en la matière, afin que le Bénin soit cité en exemple dans cette dynamique». Il laisse entendre que les techniques dispensées reposent sur l’approche par processus, qui est une approche incluant la gestion axée sur les résultats et qui va au-delà. Les participants ont ainsi été renforcés sur le management de la qualité des services et des ressources…
Cette formation, à en croire la directrice de cabinet du ministère de la Justice et de la Législation, Aleyya Gouda Baco, s’avère indispensable au regard des réformes en cours dans le secteur. «Le processus qui a été sanctionné par ces attestations nous aidera à donner un message plus humain, plus professionnel à nos prisons civiles qui accueillent nos frères, nos parents, nos enfants…», explique-t-elle. S’adressant aux stagiaires formés, elle ajoute : «C’est une lourde responsabilité. Vous êtes appelés à travailler avec beaucoup plus de professionnalisme. Ce n’est pas un service ou une faveur que vous offrez, c’est un travail, c’est un devoir».
Pour le directeur national du Projet d’appui à l’amélioration de l’accès à la justice et de la reddition des comptes
(Paaajrc), Flavien Akuété Sossou, les attentes à l’issue de cette formation se résument au respect effectif des droits humains et au suivi minutieux dans la gestion des maisons pénitentiaires. Le Paaajrc est appuyé par le Programme des Nations Unies pour le Développement.

LIRE AUSSI:  Groupe de travail spécial sur le financement numérique: Le mérite d’Aurélie Adam Soulé salué par l’ONU