Forum bilan de la décennie de la décentralisation: Les recommandations soumises au chef de l’Etat

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Forum bilan de la décennie de la décentralisation: Les recommandations soumises au chef de l’Etat


Les participants au Forum bilan de la décennie de la décentralisation ont présenté, hier mercredi 7 octobre, les résultats de leurs travaux au président de la République. Boni Yayi a pris l’engagement de travailler à mettre en œuvre les recommandations.

En douze ans de pratique de développement local, le Bénin peut se targuer d’avoir enregistré quelques avancées, a relevé hier Véronique Brun Hachémè, ministre en charge de la Décentralisation. Ces succès se traduisent par la mise en œuvre d’une série d’instruments ayant aidé à l’ancrage de la démocratie locale dans le pays. Il s’agit notamment de l’adoption d’une politique nationale de la décentralisation, de la création d’un mécanisme unique de transfert des ressources à travers le Fonds d’appui au développement communal (FADEC), la création d’un centre de formation des agents communaux, la création de la police municipale dans les villes à statut particulier, le vote de la loi sur la fonction publique territoriale et celle concernant l’intercommunalité.

Mais la décentralisation traîne encore beaucoup de goulots d’étranglement. Le forum a donc formulé des recommandations visant à donner à la gouvernance locale un contenu réel. «Le Bénin a grandement besoin de réformer sa réforme territoriale à travers des mesures courageuses», soutient Simon Narcisse Tomety, rapporteur général du forum. L’expert pointe surtout la nécessité d’opérer enfin un véritable transfert de ressources et de compétences des ministères sectoriels vers les communes. «Sans le transfert des compétences et des ressources de certains ministères sectoriels, la décentralisation sera un leurre», insiste-t-il. Il lance alors pour la prochaine décennie, un appel à une décentralisation de nouvelle génération qui consacre une gouvernance locale effective et une réelle démocratie à la base.
Sévérine Descartes, représentante résidente de la Coopération suisse, chef de file des partenaires techniques et financiers, salue les résultats probants du Bénin, après douze ans de pratique de décentralisation. Mais elle reconnait aussi que des efforts doivent se faire pour donner les coudées franches aux collectivités territoriales. «Les PTF partagent la pertinence des recommandations nécessaires pour booster la réforme territoriale», souligne-t-elle, ajoutant que le transfert des compétences a besoin d’un portage politique.
Le président de la République a pris acte des recommandations. Il promet que son gouvernement se penchera sur les conclusions de ces assises afin d’y déduire les réformes nécessaires pour concrétiser l’ambition qui sous-tend la décentralisation. «Une nouvelle génération de la décentralisation mérite de voir le jour. Si nous voulons que notre pays soit stable, nous devons travailler à la stabilité de nos communes», affirme-t-il. Boni Yayi trouve que ce forum vient à point nommé d’autant qu’il se tient au lendemain de l’adoption du Programme de Développement durable par les Nations Unies. Il soutient que le succès des Objectifs du Développement durable (ODD) dépendra aussi de leur appropriation par les collectivités locales. «Les collectivités territoriales doivent constituer le fer de lance de la sécurité humaine», soutient-il, invitant les élus locaux et autres acteurs de la décentralisation à être attentifs aux défis des changements climatiques.