Forum national des enfants maires du Bénin: Plaidoyer pour la participation des enfants à la décentralisation

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Forum national des enfants maires du Bénin: Plaidoyer pour la participation des enfants à la décentralisation


A l’initiative de l’ambassade des Etats-Unis près le Bénin, en partenariat avec l’Unicef et le gouvernement, les enfants provenant de différentes communes ont pris part, la semaine écoulée au forum national des enfants maires du Bénin dont les travaux se sont achevés, vendredi 2 mars dernier à la mairie de Cotonou. Le forum met l’accent sur le plaidoyer pour la participation des enfants au processus de la décentralisation au Bénin.

LIRE AUSSI:  Space Apps au Bénin: Way Maker vainqueur

La protection des enfants devient un challenge pour la cible elle-même. Le forum national des enfants maires du Bénin qui s’est achevé, vendredi dernier à Cotonou, marque un nouveau tournant en faveur du bien-être de la couche. C’était l’occasion pour les enfants venus des différentes communes du Bénin de recevoir les instruments nécessaires en matière de leadership, de plaidoyer, d’entreprenariat social, et de système de suivi de la participation des enfants à la vie locale. La rencontre a permis de mieux forger leur personnalité de citoyenneté responsable en vue de la défense de leurs droits. 

Le forum national des maires enfants se propose de relever les défis en faveur de l’enfance heureuse. « La scolarisation des enfants, notamment des filles, devient une préoccupation majeure ; la situation des enfants talibés dans certaines communes du Bénin devient criarde», relève Gloria Ayanou, présidente de l’Association nationale des conseils d’enfants du Bénin (Anaceb). A ces maux, elle ajoute la malnutrition, les violences et l’exploitation des enfants.
Chiffres à l’appui, le représentant résident de l’Unicef au Bénin, Claudes Kamenga, souligne le caractère dramatique des violences faites aux enfants. «Neuf enfants sur dix sont victimes d’une agression psychologique ou d’un châtiment corporel; 52,5% sont engagés dans le travail des enfants et trois filles sur dix sont mariées avant 18 ans », révèle-t-il.
Cette situation interpelle les enfants eux-mêmes qui ont pris conscience de la nécessité des plaidoyers pour inverser la tendance. D’où la mise en place de l’Anaceb au terme du forum. Elle est une tribune d’expression sur leurs préoccupations. Sa mission est de faire participer les enfants à la démocratie locale à travers des formations à la citoyenneté responsable et l’apprentissage des valeurs démocratiques. L’Anaceb vise, entre autres, à identifier et à mettre en œuvre des politiques, des stratégies et des partenariats pouvant garantir une satisfaction efficace des besoins des enfants ; à renforcer la citoyenneté et le leadership chez eux en vue de leur pleine participation aux prises de décision les concernant. Sa première mandature est placée sous le signe de l’épanouissement des enfants.
« A travers ce rendez-vous, nous demeurons rassurés que notre cri de cœur sera entendu et que l’avenir est prometteur », espère Gloria Ayanou. Le challenge est d’œuvrer en faveur de la délivrance des actes de naissance aux enfants, la réduction du taux de grossesse en milieu scolaire, la lutte contre les mariages précoces….
D’ores et déjà, les enfants par la voix du maire-enfant de Savalou, Précita Maffon, prennent l’engagement d’être des acteurs du changement pour le respect de leurs droits.

LIRE AUSSI:  Restitution des résultats de l’observation des élections rectorales à l’Uac: Le comportement électoral des candidats et des électeurs salué

Plaidoyers

Le forum a accouché d’une série de plaidoyers en direction des acteurs de la chaîne de protection en vue de la promotion des droits des enfants. Entre autres, la mise en place dans les établissements scolaires des gouvernements scolaires afin de leur permettre de se former au leadership et à la citoyenneté de qualité, la mise en place des conseils communaux des enfants dans les 77 communes du Bénin, un accès facile aux médias, le vote d’une loi garantissant la participation des enfants à la démocratie locale, la vulgarisation et l’application effective du Code de l’enfant.
« Nous restons convaincus que si une réponse favorable est accordée à nos souhaits, le Bénin sera, dans les prochaines années, un laboratoire de la participation citoyenne des enfants», projette-t-elle.
La représentante du ministre en charge de la Famille, Baboni Yacoubou Mèmouna Sinimbou, rassure : «Vous êtes des leviers du changement de ce pays. Nous sommes prêts à vous écouter et à vous accompagner ».
La cérémonie a été couplée avec la remise de documents sur la protection des enfants aux enfants maires des différentes communes et une levée de fonds pour le démarrage effectif des activités de l’Anaceb?

LIRE AUSSI:  Space Apps au Bénin: Way Maker vainqueur