France – Bénin : Des actes forts pour une coopération décomplexée

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur France – Bénin : Des actes forts pour une coopération décomplexée


La visite du président français Emmanuel Macron au Bénin, hier, a permis aux deux pays de consolider leurs relations et d’en explorer les perspectives dans plusieurs secteurs. De par les accords signés, les besoins exprimés et les promesses faites, cette coopération s’annonce encore plus prometteuse.

LIRE AUSSI:  France – Bénin : Les priorités d’un partenariat stratégique !

Palais de la Marina. Mercredi 27 juillet 2022. Le décor inhabituel des lieux est annonciateur d’un événement majeur. La clôture et l’allée principale pavoisées des drapeaux béninois et français, le tapis rouge déployé sur une centaine de mètres, la haie d’honneur de la centaine de soldats parés de leurs plus beaux atouts, ainsi que les nombreux mouvements des proches collaborateurs du chef de l’Etat béninois et ceux du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération (Maec) laissent clairement savoir l’imminiscience de la visite d’un hôte de marque. Emmanuel Macron, en effet, en visite de travail au Bénin, est attendu sur les lieux. Aux premières minutes de cette journée, le président de la République française était déjà à Cotonou en provenance de Yaoundé, la capitale du Cameroun. Paré de ses attributs des grands jours, le palais de la Marina est donc prêt à accueillir son hôte de marque.
10 h 41. Le cortège du 8e président de la Ve République en France s’immobilise dans la cour du palais de la Marina, à quelques centimètres du tapis rouge et y laisse son principal occupant. Moment de la revue de troupe ! A pas cadencés, l’allure altière, Emmanuel Macron reçoit les honneurs militaires avant de se retrouver face à son homologue béninois qui l’attendait, sourire aux lèvres, vêtu d’un costume bleu sombre sur une chemise blanche, cravate bleue. Chaude poignée de main, échange de civilités et les deux chefs d’Etat peuvent monter les escaliers menant à la salle d’audience, poursuivant les échanges. Chose surprenante, comme s’ils avaient une envie pressante de se parler, les deux hommes d’Etat n’ont pas eu besoin de se retrouver loin des caméras avant d’entamer leurs échanges, au point de devoir ralentir leurs pas, voire de s’arrêter un moment, sans apparemment faire cas des regards et autres oreilles indiscrets. L’excellence des relations diplomatiques entre leurs deux pays favorise cet accueil chaleureux et cette évidente convivialité. L’importance des dossiers devant faire l’objet d’étude au cours de cette visite et la brièveté du séjour de l’hôte militaient certainement en faveur de cette célérité dans les échanges entre les deux dirigeants.
Quelques minutes de huis clos entre les deux personnalités avant que ne s’ouvre une séance avec leurs collaborateurs. Elle sera sanctionnée par la signature de deux accords dans une ambiance presque festive.

LIRE AUSSI:  France – Bénin : Les priorités d’un partenariat stratégique !