Fraudes aux législatives 2023 : Les jeunes du Br de l’Ouémé aguerris à faire échec

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Fraudes aux législatives 2023 : Les jeunes du Br de l’Ouémé aguerris à faire échec

Fraudes aux législatives 2023 : Les jeunes du Br de l’Ouémé aguerris à faire échecL’Ojbr mobilisée à hisser le Br comme le premier parti politique au soir des législatives de 2023

L’Organisation de la jeunesse du Bloc républicain (Ojbr) a sensibilisé ses militants de l’Ouémé à comment prévenir les fraudes aux législatives de 2023 afin de sécuriser les suffrages et garantir une victoire écrasante du parti au soir du scrutin. La sensibilisation a eu lieu, samedi 23 avril dernier à Adjarra, où l’Ojbr a lancé ses Journées départementales de remobilisation de la troupe au titre de 2022.

LIRE AUSSI:  6e mandature de la Cour constitutionnelle: Les quatre représentants du bureau du Parlement connus

Le député Bida Nouhoum, coordonnateur national de l’Organisation de la jeunesse du Bloc républicain (Ojbr) et les membres de son bureau se préoccupent de la victoire du parti à l’issue des élections législatives du 8 janvier 2023. Ce qui passe par la sécurisation des suffrages du parti à ce scrutin. Ainsi, dans une démarche d’anticipation, l’organisation a sensibilisé, samedi 23 avril dernier à Adjarra, ses militants de l’Ouémé à travers sur plusieurs thèmes dont les stratégies et comportements à adopter en périodes préélectorale et électorale afin de faire échec à toutes sortes de fraudes aux législatives 2023.
Pour l’honorable Bida Nouhoum qui a officiellement lancé les activités, au nom du secrétaire général national du Br, Abdoulaye Bio Tchané, ces échéances électorales constituent les objectifs politiques du moment. Il est important que la jeunesse du Bloc républicain présente à plus de 60 % dans les différentes instances du parti depuis les cellules de base jusqu’au bureau national, s’engage pour l’atteinte de ces objectifs, souligne le coordonnateur national de l’Ojbr. Selon lui, les jeunes doivent se lever tôt pour anticiper sur les choses afin de hisser le Br comme la première force politique du Bénin à partir des législatives de 2023. Bida Nouhoum a invité depuis Adjarra, la jeunesse de son parti à se lever comme un seul homme pour que soit relevé ce défi. C’est à juste titre, dira-t-il, qu’ont été choisis les thèmes de la Journée départementale de l’Ojbr de l’Ouémé. Le député de la 13e circonscription électorale à l’Assemblée nationale a remercié le président de la République, Patrice Talon, pour les réformes qu’il a opérées au plan politique avec d’importantes lois.

LIRE AUSSI:  6e mandature de la Cour constitutionnelle: Les quatre représentants du bureau du Parlement connus

Tous prêts pour le défi

Bida Nouhoum trouve que le Br est dans la réalité de ces réformes avec une organisation qui met l’accent sur les jeunes et les femmes à tous les niveaux. « Le Bloc républicain est un parti d’avenir », fait remarquer le coordonnateur national de l’Ojbr qui pense que cette forte représentation des jeunes et des femmes est une véritable chance devant permettre au Br de gagner le pari d’être le premier parti du Bénin au terme du scrutin législatif prochain. Pour ce faire, Bida Nouhoum a invité les militants à suivre attentivement les enseignements des communicateurs, à se les approprier et à les mettre en œuvre sur le terrain pour l’atteinte des objectifs.
Il a été rassuré par les différents intervenants dont Barthélémy Hounton, délégué départemental de l’Ojbr de l’Ouémé, Janvier Honvio, représentant la coordination des conseillers communaux Br d’Adjarra et Guy Hounyè, président du comité d’organisation de la cérémonie. Pour ceux-ci, les jeunes Br d’Adjarra et de l’Ouémé sont déjà prêts pour le combat politique à venir. Dans un langage franc, ils ont formulé certaines doléances pour lesquelles ils ont invité le député Bida Nouhoum à être leur porte-parole auprès du secrétaire général du parti en vue de leur satisfaction.