Géant meeting de célébration des mérites du président Talon : Les grandes réalisations du Pag mobilisent trois communes

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Géant meeting de célébration des mérites du président Talon : Les grandes réalisations du Pag mobilisent trois communes


Les populations de Ouidah, Kpomassè et Tori-Bossito (OKT) se sont mobilisées, samedi 15 décembre dernier, pour prendre d’assaut le stade municipal de la ville de Ouidah, à l’initiative de Mathieu Adjovi, président de l’Association interprofessionnelle du coton (Aic). L’objectif de ce grand rassemblement est de célébrer le mérite du président Patrice Talon, digne fils de cette commune dont les actions, à la tête de l’Etat depuis le 6 avril 2016, suscitent admiration. A l’occasion, six ministres du gouvernement ont expliqué ce qui est fait ainsi que ce qui est prévu dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag) pour Ouidah, Kpomassè et Tori-Bossito.

LIRE AUSSI:  Séance d’échanges avec les opérateurs de téléphonie mobile et les consommateurs: L’Arcep-Bénin appelle au maintien de la qualité dans le service

Un exercice plaisant devant une population fortement mobilisée venue de trois communes. Les grandes réalisations du Programme d’actions du gouvernement ont été expliquées aux populations de Ouidah, Kpomassè et Tori-Bossito. Elles ont été ainsi éclairées sur ce qui est fait, ce qui reste à faire et les ambitions du président de la République pour cette communauté qui adhère à sa gouvernance, accompagne ses actions et par conséquent reste unie derrière lui, comme l’on peut le lire sur les différentes banderoles déployées au fronton des bâches installées de part et d’autre du stade municipal de Ouidah, samedi dernier. Oswald Homeky, ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, salue ce sens de responsabilité des populations. « Nous aurions pu être un gouvernement de première pierre que nous aurions déjà terminé le Pag en première pierre », affirme-t-il. Selon lui, le gouvernement a choisi d’agir avant de parler. C’est à cet exercice d’explication que lui et ses collègues s’étaient employés sous un soleil de plomb.
A son tour, le ministre de l’Eau et des Mines, Samou Adambi, a informé que le mardi 18 décembre, sa délégation et celle des maires de l’Atlantique seront à Kpomassè pour lancer le projet d’adduction d’eau pour le département de l’Atlantique. « Tout est prêt pour que nous puissions avoir les 41 forages à motricité humaine dans les communes de l’Atlantique », a fait savoir Samou Adambi. Il est prévu vingt latrines publiques, huit adductions d’eau villageoise, deux points d’eau autonomes et une adduction d’eau villageoise (Aev) multi-villages. Ces travaux vont démarrer avant la fin de l’année, a rassuré le ministre de l’Eau et des Mines.
Pour sa part, Jean-Claude Houssou, ministre de l’Energie, a rassuré la population que derrière les cadres de Ouidah-Kpomassè-Tori-Bossito, il y a le président Patrice Talon, déterminé à changer durablement le Bénin.
Dans le domaine de l’énergie, plus de vingt localités des trois communes seront électrifiées avec extension du réseau. Les années 2018-2019 seront historiques pour une trentaine de localités. Les études des projets sont terminées. « Je vous donne la parole du gouvernement que les réalisations seront une réalité et je vous donne rendez-vous prochainement dans ces localités pour les travaux», lance Jean-Claude Houssou, ministre de l’Energie.

LIRE AUSSI:  25 ans de lutte pour la bonne gouvernance et contre la corruption au Bénin: « Les choses vont nettement mieux aujourd’hui », confie Martin Assogba

La route pour le développement

Pour ce qui est des infrastructures routières, les trois communes sont en pole position, d’après les explications d’Alassane Séidou, ministre des Infrastructures et des Transports. Elles bénéficieront de routes qui vont faciliter la mobilité des populations et des biens. Il s’entend que sans route, il n’y pas de développement. C’est pourquoi le chef de l’Etat et son gouvernement se sont engagés dans une dynamique qui va permettre dans les mois et années à venir d’avoir des routes dignes du nom qui vont conduire au développement, note Alassane Séidou. A titre d’exemple, il a évoqué la Route des pêches phase 2 qui part du village Adounko jusqu’à la porte du non-retour avec différentes bretelles. « Beaucoup de projets sont encore à l’étape d’étude et nous sommes suffisamment avancés. Ces projets connaîtront un début de concrétisation les semaines à venir», a rassuré Alassane Séidou soulignant le bitumage de la route Kpomassè, Avakpa, Allada ainsi que celui de la route Tori-Ouédo, et la réalisation du pont sur le lac Toho. Le projet de dédoublement de la route Ouidah-Hillacondji est également prévu. Pour faire face aux problèmes rencontrés par les populations et y apporter de solutions, souligne Alassane Séidou, le gouvernement a pris des initiatives pour la réfection de certaines routes ainsi que des pistes de desserte rurale.
Les efforts déjà consentis pour l’amélioration du cadre de vie, selon José Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, ont changé le visage du Bénin. Depuis avril 2016, le Bénin a une chance inouïe d’avoir comme président Patrice Talon. Entre autres projets emblématiques qui sont dans la phase de réalisation, le lancement de la digue immergée d’Avlékété de quatre kilomètres de façade balnéaire pour accueillir des hôtels de classe internationale en soutien au développement touristique, le projet de la Faseg qui va s’installer à Ouidah à partir de la rentrée 2018-2019. Le projet de gestion des déchets dans le Grand Nokoué n’a pas été occulté dans les explications du ministre, ainsi que le marché de Pahou bénéficiant d’un investissement de plus de deux milliards.
Toutes choses qui ont rassuré Célestine Adjanohoun, maire de la commune de Ouidah ainsi que les populations de Ouidah-Kpomassè-Tori-Bossito peu informées jusque-là des ambitions que nourrit le gouvernement à leur endroit.