Gestion de la crise du coronavirus : L’Onusida appuie le réseau des personnes vivant avec le Vih

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gestion de la crise du coronavirus : L’Onusida appuie le réseau des personnes vivant avec le Vih


Marie Margarète Molnar, directrice pays de l’Onusida, a procédé, vendredi 5 juin dernier à Cotonou, à la remise de matériel au Réseau béninois des Associations de Personnes vivant avec le Vih (Rebap+). Cette contribution représente une partie de l’appui que l’Onusida a déployé dans la riposte contre le Covid-19 à l’endroit des Personnes vivant avec le Vih (PvVih).

LIRE AUSSI:  Audiences à la Cour constitutionnelle: Les réformes de Joseph Djogbénou séduisent la Donga

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le Réseau béninois des Associations de Personnes vivant avec le Vih (Rebap+) a reçu, vendredi 5 juin dernier, un lot de matériel des mains de Marie Margarète Molnar, directrice pays de Onusida.
Ce matériel devant servir à renforcer les capacités institutionnelles du Rebap+ est composé d’un routeur de connexion 4G+, d’une imprimante photocopie et scanner, de quatre cartouches d’encre, d’un ordinateur portable, d’un vidéoprojecteur et d’un disque dur externe. Pour Marie Margarète Molnar, directrice pays de Onusida, ce geste va permettre à ce réseau d’augmenter sa force de communication interne et sur les réseaux dans ce contexte de Covid-19. A l’en croire, cette contribution représente une partie de l’appui que
l’Onusida a déployé dans la riposte au Covid-19 à l’endroit des Personnes vivant avec le Vih (PvVih).

« Dans son souci d’accompagner le Bénin dans la gestion du Covid-19, l’Onusida a rapidement pris les mesures au niveau mondial pour émettre une série de recommandations et d’actions liées à la pandémie afin d’assurer la continuité des services offerts à l’endroit des PvVih et populations clés», a-t-elle déclaré. L’Onusida Bénin a reprogrammé, selon elle, 50 % de son budget d’activités sur son plan de travail annuel 2020, soit un budget de 25 000 Usd ainsi que 25 % de l’enveloppe pays de 202 000 Usd mise à disposition de ses co-sponsors que sont l’Oms, le Pnud, l’Unicef, l’Unfpa et le Pam. Rappelant les initiatives de l’Onusida pour renforcer les interventions Vih en lien avec le Covid-19, elle a réitéré l’engagement de l’Onusida à continuer à se soucier du maintien des services pour les populations clés et les PvVih.
C’est l’occasion pour Valentin Nassara, président du Conseil d’administration du Réseau béninois des Associations de Personnes vivant avec le Vih (Rebap+) de témoigner sa reconnaissance à l’Onusida pour ce geste utile.
« Nous sommes heureux, car l’Onusida répond toujours à nos besoins », a-t-il fait savoir. Conscient du danger que constitue le coronavirus pour les PvVih, il s’est engagé à une meilleure utilisation de ces équipements.« Nous vous promettons la main sur le cœur qu’un bon usage sera fait de ce matériel », a-t-il promis.

LIRE AUSSI:  Audiences à la Cour constitutionnelle: Les réformes de Joseph Djogbénou séduisent la Donga