Gestion des fonds Covid: les explications du gouvernement

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gestion des fonds Covid: les explications du gouvernement

WILFRIED LEANDRE HOUNGBEDJI Porte parole du gouvernement

Le rapport sur la gestion des fonds Covid qui fait l’objet de polémique actuellement n’est pas encore définitif. C’est ce qu’a fait comprendre le secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement lors du point de presse hebdomadaire, en marge du Conseil des ministres.

LIRE AUSSI:  Cour constitutionnelle: Plusieurs délégations chez Théodore Holo

Il n’y a pas de raisons suffisantes pour s’alarmer ou clamer daredare qu’il y aurait eu des actes de mauvaise gouvernance et de prévarication dans la gestion des fonds dédiés à la mise en œuvre d’actions contre la propagation du coronavirus. C’est ce qu’on peut conclure au regard des explications données hier, mercredi 8 juin, par Wilfried Léandre Houngbédji, secrétaire général adjoint et porte-parole du gouvernement. D’abord, il précise que l’idée de faire le point de la manière dont les ressources financières mises à disposition pour la gestion de la pandémie ont été utilisées vient du gouvernement. « C’est le ministre de l’Economie et des Finances qui a décidé de lui-même qu’un audit soit fait », a-t-il indiqué. En le faisant, il s’inscrit, à l’instar de l’équipe à laquelle il appartient, dans la dynamique de la bonne gouvernance et de la transparence.
Respectant l’orthodoxie en matière d’audit, le rapport provisoire a été transmis au gouvernement dès son élaboration afin qu’il porte ses observations. Ce qui, selon le secrétaire général adjoint du gouvernement, a été fait dans les règles de l’art. Seulement, il persiste des incompréhensions au niveau de la gestion de certaines lignes budgétaires et de nouvelles observations ont été faites et transmises. Ces dernières seront donc intégrées au document afin que le rapport définitif soit produit. Le document objet de polémique actuellement, est donc « un document transitoire», soutient le porte-parole du gouvernement. Il cite en exemple des chiffres contenus dans le rapport concernant les montants débloqués pour l’acquisition de vaccin et qui ne concordent pas avec la réalité, et donc qui devront être rectifiés par les auteurs de l’audit, conformément aux normes professionnelles en la matière.
En donnant ces clarifications, le porte-parole du gouvernement ne veut pas s’ériger en avocat de personnes qui seraient supposées auteurs ou complices de détournement de biens publics. Pour sa part, il s’est déjà fait sa religion sur l’issue du processus au cas où des actes de mauvaise gouvernance auraient été réellement posés. Wilfried Léandre Houngbédji est convaincu que, si ce cas de figure advenait, les éventuels auteurs répondraient de leurs actes, dans la transparence, devant les juridictions compétentes. Les exemples en la matière existent bien. Il y a donc lieu, a-t-il ajouté, de faire preuve de patience et attendre l’aboutissement du processus .

LIRE AUSSI:  Gestion des fonds Covid: ‘’Le rapport définitif confirme qu’il n’y a pas d’anomalies’’