Gestion des forêts en Afrique: Défis pressants face aux changements climatiques

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gestion des forêts en Afrique: Défis pressants face aux changements climatiques

Une forêt africaine

Une étude réalisée dans 15 pays africains dont le Bénin dévoile les efforts à faire pour améliorer la gouvernance forestière. Les résultats ont été présentés le 30 août dernier à l’atelier régional organisé par African Forest Forum.

LIRE AUSSI:  Dr Flavien Edia Dovonou à propos des villes intelligentes en projection: « Le Bénin est sur le chemin d’une gouvernance intelligente »

Priorité aux approches intégrées. C’est la voie à suivre pour une gestion durable des forêts. Elle a été recommandée par l’étude approfondie menée sur la gouvernance forestière dans 15 pays d’Afrique centrale et occidentale, dont le Bénin. « D’après l’étude, la gouvernance forestière est en général partiellement bonne dans les pays concernés. Des problèmes peuvent survenir au niveau de la prise de décision opérationnelle où la coordination est insuffisante. Aussi, malgré des efforts considérables, il est nécessaire de renforcer les efforts par des approches intégrées. La plupart des documents relatifs aux politiques forestières accordent peu d’attention au changement climatique », soulignent les auteurs. Le diagnostic ainsi que les solutions proposées ont été débattus à l’atelier régional sur les « réponses nationales à l’Accord de Paris et la promotion des gommes et résines en Afrique pour la résilience au climat ».
En effet, l’objectif de cette session est de partager les leçons issues de ces travaux menés par l’African Forest Forum (Aff) ces deux dernières années sur la gestion des forêts et le rôle qu’elles jouent face au changement climatique.
« L’Aff a travaillé dur pour jeter un pont entre les connaissances scientifiques et des politiques solides qui pourraient soutenir la gestion durable et l’utilisation judicieuse de ces ressources au profit du présent et de l’avenir », a souligné le Professeur Godwin Kowero, secrétaire exécutif de l’Aff.
Cette étude fournit donc des informations clés aux décideurs politiques ainsi qu’à d’autres acteurs qui interviennent dans le secteur des forêts et du climat dans la sous-région. Cela permettra à ces derniers d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques, des plans et des programmes visant à promouvoir la bonne gouvernance forestière et d’autres initiatives liées au changement climatique. Il est surtout attendu l’actualisation de la loi sur le régime des forêts pour être en phase avec les exigences de l’Accord de Paris.
A l’occasion, Dr Ben Chikamai, secrétaire exécutif du Network for Gums and Resins in Africa (Ngara), a expliqué combien une gestion durable des forêts constitue une réponse efficace aux chocs climatiques surtout dans les régions arides et semi-arides. Pour lui, les études menées montrent la capacité actuelle du continent à renforcer les chaînes de valeur des gommes et résines naturelles dans le but de renforcer la résilience des communautés. Le Bénin est présent à cet atelier avec une dizaine de participants, issus du monde scientifique, de la société civile, des médias et du ministère du Cadre de vie.

LIRE AUSSI:  Modernisation de la Gestion des déchets : Les camions Bom désormais opérationnels dans le Grand Nokoué