Gestion des inondations récurrentes: Trois barques motorisées offertes à Sô-Ava, Dangbo et Aguégués

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gestion des inondations récurrentes: Trois barques motorisées offertes à Sô-Ava, Dangbo et Aguégués


Trois barques motorisées ont été offertes, ce mardi 18 juillet à l’hôtel de ville de Sô-Ava, aux communes de Sô-Ava, de Dangbo et des Aguégués pour surveiller les sites reboisés et soulager les peines des populations face aux inondations. La directrice de cabinet du ministre du Cadre de vie, Jeanne Josette Acacha Akoha, a procédé à la remise de ces équipements aux maires concernés, en présence du représentant résident adjoint du Pnud,
Gilbert Poumangué.

LIRE AUSSI:  Fin de la cour d’assises à Parakou: Des décisions sévères rendues au cours de la première session

Les communes de Sô-Ava, de Dangbo et des Aguégués sont dotées chacune d’une barque motorisée d’une capacité de 20 personnes, remises hier aux maires concernés par la directrice de cabinet du ministre du Cadre de vie, Jeanne Josette Acacha Akoha. D’un coût total de 12 400 000 F Cfa, les trois barques permettront d’assurer le suivi et la surveillance des sites reboisés et de faire face aux effets pervers des inondations. Elles aideront également à amener les enfants à l’école, à évacuer les malades vers les centres de santé et à déplacer au besoin les personnalités, dans ces communes lacustres de la basse vallée.
Cet appui s’inscrit dans le cadre du Projet d’appui à la préservation et au développement des forêts galeries et production de cartographie à base numérique (Papdfgc) qui vise à accompagner les communes dans la gestion des inondations récurrentes. Initié par le ministère du Cadre de vie et du Développement durable, il bénéficie du soutien financier et technique du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et de l’Union européenne (Ue). Placé sous la tutelle de la direction générale des Forêts et Ressources naturelles, il est conçu, indique Gilbert Poumangué, représentant résident adjoint du Pnud, pour réduire les effets néfastes des changements climatiques et les impacts des inondations sur les populations.
Pour Séverin K. N’Sia, directeur national du Papdfgc, les barques faciliteront le déplacement des populations et le renforcement des capacités des agents des mairies sur les bonnes pratiques en période d’inondation. Toutes choses devant, selon lui, permettre d’éviter les pertes en vies humaines et les dégâts des inondations. Il a invité les bénéficiaires à en faire un bon usage et à ne pas les détourner de leur objet initial.
C’est aux mêmes comportements que convie la directrice de cabinet du ministère du Cadre de vie et du Développement durable, Jeanne Josette Acacha Akoha, en procédant à la remise des équipements. Pour elle, le Papdfgc constitue le témoignage de l’importance que le Gouvernement accorde à la préservation des ressources naturelles qui sont des sources de subsistance pour les populations. Il s’agit, rappelle-t-elle, de réduire les effets des changements climatiques et des inondations. Un but qui concorde bien, conçoit-elle, avec les Objectifs de développement durable et qui permet de renforcer les capacités des communautés bénéficiaires à s’adapter aux effets des changements climatiques et de circuler librement en vaquant à leurs occupations quotidiennes.
Cet appui vient combler quelque peu les attentes des populations, se réjouit le maire de Sô-Ava, Sergio Lionel Hazoumé, en témoignant sa gratitude au Gouvernement et à ses partenaires : l’Union européenne et le Pnud. Au nom des communes bénéficiaires, le maire des Aguégués, Victor Mitondji Hounsa, a pris l’engagement que les barques seront utilisées à bon escient pour que l’impact recherché par le Papdfgc soit durable.

LIRE AUSSI:  Attentat à la pudeur (36e dossier): Julien Sossou écope de 15 ans de réclusion criminelle