Gestion foncière et domaniale: L’Andf présente les résultats des réformes du gouvernement

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gestion foncière et domaniale: L’Andf présente les résultats des réformes du gouvernement


L’Andf présente les résultats des réformes du gouvernement

L’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf) se fondant sur les réformes du gouvernement en matière foncière et domaniale, fait des bonds qualitatifs et est parvenu à des résultats qui forcent l’admiration. Vendredi 16 mars dernier, le directeur de cette agence a, au cours d’une conférence de presse, fait le point desdites réformes.

LIRE AUSSI:  Causerie-débat à l’Atlantic Council de Washington: Boni Yayi défend les valeurs démocratiques

Le bilan de l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf) en 2017 et ses perspectives pour 2018 étaient au cœur de la conférence de presse animée, vendredi 16 mars dernier à Cotonou, par Jules Victorien Kougblénou, directeur de l’Andf. « L’Andf travaille à mettre en place les outils de prestation de service pour un foncier sécurisé, bien géré et mis à contribution pour le développement économique et le progrès social », introduit-il. En cela, l’agence met un point d’honneur sur la reddition de comptes, d’où l’exercice du vendredi dernier qui se voudra périodique. Des dossiers hérités de l’ancienne direction des domaines et de l’enregistrement des timbres, l’Andf a traité 7142 toutes opérations confondues telles que les inscriptions et les confirmations de droits fonciers. Elle a par ailleurs reçu à ses guichets du 1er juin 2017 au 20 février 2018, un total de 4788 dossiers et traité 3229.
Par ailleurs, poursuit le directeur de l’Andf, la mise en œuvre du projet « Modernité et sécurité foncières au Bénin » a permis le développement d’un système informatique assurant la mise en œuvre des activités de l’agence, le démarrage et la poursuite de l’opération de numérisation des titres fonciers existants (45000 environ) depuis avril 2017, de même que le déploiement d’un logiciel pour la gestion de toutes les données foncières. De nombreuses opérations foncières et techniques relatives au cadastre ont été également effectuées, toujours dans le même esprit, mais aussi et surtout en recourant aux meilleures références mondiale dans le domaine, informe Jules Victorien Kougblénou.
Le conférencier s’est aussi prononcé sur des dossiers d’expropriation et de gestion du domaine de l’Etat. Pour ce qui est du cas Maria-Gléta, il a expliqué que dans le cadre de la construction d’une centrale thermique de 120 MW, un site de 20 hectares a été identifié dans cette localité. A ce niveau, « le processus d’expropriation pour cause d’utilité publique du domaine a évolué avec le dédommagement de 395 personnes pour un montant estimé à 2,6 milliards F Cfa », indique-t-il. Reste seulement la phase judiciaire pour clôturer le processus, précise-t-il.
Evoquant ensuite le site destiné à l’aéroport de Glo-Djigbé, le processus d’expropriation du domaine est à la phase de paiement. « Le site de relogement est également disponible et pourra bientôt accueillir les travaux », assure-t-il.
Après ces réalisations faites en si peu de temps, l’Andf a en perspective la poursuite de la numérisation des archives foncières et du développement du système national d’information foncière, la réalisation progressive du cadastre national avec la couverture de trente communes en 2018, le renforcement de son personnel, la poursuite de la vulgarisation du Code foncier et bien d’autres actions dont la finalité est de parvenir à une gestion sans anicroche du foncier et donc une sécurisation maximale en la matière.
Déjà, pour plus d’efficacité et un meilleur rendement, Jules Victorien Kougblénou a doté plusieurs responsables centraux et de structures de véhicules. Dans les prochaines semaines, des motos seront mises à la disposition d’autres agents.

LIRE AUSSI:  Djougou: Don de matériel sportif aux pensionnaires du centre Kalala