Gestion politique du Bénin: Un manifeste lancé par les jeunes cadres de l’administration publique et privée

Par zounars,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gestion politique du Bénin: Un manifeste lancé par les jeunes cadres de l’administration publique et privée


Soucieux de la nécessité pour le Bénin de prendre un nouvel élan, les jeunes cadres de l’administration publique et privée lancent ‘’le manifeste pour un nouveau départ’’. C’était au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, hier jeudi 10 septembre à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Pour non-paiement de leurs émoluments: Les enseignants stagiaires à Parakou donnent de la voix

« Plus de cinquante ans après son indépendance, le Bénin n’a pas encore montré sa capacité à changer la destinée de son peuple. A cette situation, s’ajoute la crise de confiance du citoyen en l’Etat et une crise des valeurs qui donnent aucunement l’espoir d’un lendemain meilleur pour les Béninois». C’est après avoir fait ce constat que, les jeunes cadres de l’administration publique et privée, préoccupés se sont constitués en collectif pour élaborer ‘’le manifeste pour un nouveau départ’’ dont le lancement a eu lieu hier jeudi 10 septembre.

Après une large consultation des acteurs du secteur public et privé, puis après avoir pris l’avis de certaines personnes ressources de la Société civile et du monde universitaire, le Collectif des jeunes cadres de l’administration publique et privée du Bénin (CCAPP-BENIN) suggère que pour prendre un nouveau départ et bâtir un Bénin nouveau, il faut «que des institutions fortes président à la construction du Bénin, que des hommes de qualité les animent et qu’elles contribuent à la réalisation d’une vision de développement».
Le président dudit collectif, Baudelaire Hounliho, dans son allocution, a expliqué que nul ne peut réussir le pari s’il ne mobilise toutes les filles et fils du Bénin autour de cet essentiel. « Ainsi, que nous soyons riche ou pauvre, quelle que soit notre appartenance religieuse, éthique ou politique, que nous soyons du Nord ou du Sud, de l’Est ou de l’Ouest quels que soient nos talents ou capacités, nous sommes tous appelés à un même combat, celui de sortir le Bénin de sa mal gouvernance, de son atonie politique et économique; nous sommes tous appelés à une même œuvre , celle de la reconstruction, nous avons tous une même responsabilité face à l’avenir, celle de marcher ensemble dans l’audace et la foi pour relever le défi de notre temps», a-t-il déclaré.
Pour les auteurs, ‘’le manifeste pour un nouveau départ’’ est un outil de veille, une source d’inspiration des grandes réformes pour la reconstruction du Bénin. «Ce n’est qu’une proposition mise sur la table pour susciter le débat du renforcement de nos institutions, de la restauration des valeurs et l’organisation du processus de gestion du développement» a poursuivi Baudelaire Hounliho. Il s’agit d’une réflexion qui touche les fondamentaux même de la «Maison Bénin» et non un exposé sur des visions et actions sectorielles de développement. Pour finir, Baudelaire Hounliho a invité toute la classe politique béninoise et tous ceux qui ambitionnent de gouverner le Bénin à partir de 2016 à puiser dans le manifeste les idées fortes qui guideront leurs pas. Le manifeste comporte trois grandes idées structurées autour de trois piliers à savoir: des institutions fortes, des hommes de qualité et une vision de développement.
A sa suite, les autorités présentes à la cérémonie ont tous apprécié l’initiative de ces jeunes cadres de l’administration publique et privée. Elles les ont exhortés à être vigilants et sereins par rapport aux hommes politiques.

LIRE AUSSI:  Clôture anticipée de l’Emprunt obligataire du Trésor Public du BENIN : Le Bénin confirme la qualité de sa signature sur le marché financier régional de l’UEMOA ( Pari gagné pour le Bénin ! )