Gouvernance économique et financière au Bénin: Le Fmi marque sa satisfaction

Par Paul AMOUSSOU,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gouvernance économique et financière au Bénin: Le Fmi marque sa satisfaction


Le Fonds monétaire international (Fmi), vient de conclure sa sixième revue du programme économique et financier triennal qu’il soutient au Bénin à travers l’accord de la Facilité Élargie de Crédit (Fec) avec la République du Bénin. Au terme des discussions menées du 9 au 17 avril 2020, l’institution de Bretton Woods décerne son satisfecit à la gouvernance conduite au
Bénin et s’engage pour un appui financier immédiat devant permettre à l’Exécutif de faire face aux diligences induites par la pandémie du coronavirus sur le plan socio-économique.

LIRE AUSSI:  Présidentielle 2021: Alain Orounla expose les actions du gouvernement pour un scrutin inclusif

“Les résultats obtenus dans le cadre du programme appuyé par le Fmi restent très satisfaisants. Tous les critères quantitatifs de performance à fin décembre 2019 et les repères structurels ont été respectés’’. En ces termes se résument les actifs de la mission du Fmi au Bénin, conduite du 9 au 17 avril 2020 par Luc Eyraud et ayant porté sur la sixième revue du programme économique et financier triennal soutenu par le Fmi dans le cadre de l’accord de la Facilité Élargie de Crédit (Fec).
Il ressort de cette revue, une note de satisfaction décernée dont le Bénin peut s’enorgueillir, quant à la conduite du programme qui le lie à l’institution financière internationale, mais également de façon globale en ce qui concerne le management financier et la politique économique.
Aussi, le Bénin bénéficiera-t-il d’un appui financier, d’une augmentation du soutien du Fmi ‘’équivalant à 61,4 pour cent de sa quote-part (environ 103.5 millions de dollars) pour aider à financer les mesures sanitaires et économiques, répondre aux besoins de la balance des paiements découlant de la pandémie du Covid-19’’, détaille le communiqué du Fmi ayant sanctionné ladite revue.

Bonne nouvelle

Il renseigne également que l’examen de cet appui financier de125 millions de dollars sera validé par le Conseil d’administration du Fmi prévu pour la mi-mai 2020. En somme, des ressources supplémentaires pour le Bénin, utiles en ces temps de lutte contre le coronavirus nécessitant des efforts financiers supplémentaires par les Etats.
Et pour cause, le plan de riposte conçu par le gouvernement béninois, ambitieux en raison de ce qu’il envisage une aide aux couches les plus vulnérables de la population et un soutien ciblé et temporaire aux entreprises affectées, s’élève à 1,7 pour cent du Pib, renseigne le communiqué rendu public au terme de la mission du Fmi, faisant état de ce que “Les autorités sont en train de prendre des mesures cruciales pour contenir la pandémie et en limiter les répercussions’’. Et cerise sur le gâteau, la mission du Fmi fait mention de ce que les signaux des indicateurs économiques sont, au Bénin, optimistes, en dépit des chocs exogènes et surtout de la crise sanitaire dont les impacts économiques sont redoutés par le monde. Bonne nouvelle donc, loin d’entrer en récession, le Bénin soutient une croissance économique qui devrait décélérer de 6 à 3,2 pour cent en 2020. Peu de pays peuvent prétendre à un tel solde positif, du fait des incidences économiques de la pandémie du Covid-19.

LIRE AUSSI:  Presse et Digitalisation: L'application mobile La Nation Bénin désormais disponible

Lire communiqué ci-dessous.
Washington – 21 avril 2020.

Une équipe du Fonds monétaire international (Fmi), dirigée par Luc Eyraud, a mené des discussions sur la sixième revue du programme économique et financier triennal soutenu par le Fmi dans le cadre de l’accord de la Facilité Élargie de Crédit (Fec) avec la République du Bénin du 9 au 17 avril 2020.
A l’issue de la mission, M. Eyraud a fait la déclaration suivante :
“Les autorités et l’équipe du Fmi ont conclu un accord au niveau des services du Fmi, sous réserve de l’approbation de la direction du Fmi et du Conseil d’Administration. L’examen par le Conseil d’administration du Fmi est prévu pour la mi-mai 2020. Les services du Fmi recommanderont une augmentation du soutien du Fmi au Bénin équivalant à 61,4 pour cent de sa quote-part (environ 103.5 millions de dollars) pour aider à financer les mesures sanitaires et économiques, répondre aux besoins de la balance des paiements découlant de la pandémie du Covid-19, et catalyser le soutien financier de la communauté internationale. Cela porterait le total des décaissements liés à l’achèvement de cette revue à 125 millions de dollars.
“Les résultats obtenus dans le cadre du programme appuyé par le Fmi restent très satisfaisants. Tous les critères quantitatifs de performance à fin décembre 2019 et les repères structurels ont été respectés.
“Après une forte croissance estimée à près de 7 pour cent en 2019, la pandémie ainsi que la fermeture prolongée de la frontière avec le Nigeria devraient affaiblir considérablement les perspectives économiques à court terme du Bénin. La croissance économique devrait décélérer à 3,2 pour cent en 2020 en raison des restrictions imposées par le Covid-19 sur l’activité domestique, la baisse substantielle de la demande extérieure et les perturbations du commerce mondial et des chaînes d’approvisionnement.
“Les autorités sont en train de prendre des mesures cruciales pour contenir la pandémie et en limiter les répercussions. Le plan de riposte, estimé à 1,7 pour cent du Pib comprend une hausse des dépenses de santé, une aide aux couches de la population les plus vulnérables et un soutien ciblé et temporaire aux entreprises affectées. Les autorités s’engagent à maintenir une saine gouvernance et une pleine transparence dans la mise en œuvre de ces programmes.
“Le déficit budgétaire pour 2020 devrait se creuser à 3,5 pour cent du Pib, en raison de la baisse des recettes, de l’augmentation des dépenses de santé et des mesures de soutien à l’économie. Les autorités sont en train de mobiliser des financements supplémentaires auprès du Fmi et d’autres partenaires internationaux pour financer cette hausse du déficit budgétaire. Alors que la dette publique devrait atteindre 43,3 pour cent du Pib en 2020, les autorités restent pleinement dédiées à l’objectif de soutenabilité budgétaire, ancré dans une baisse constante du ratio de la dette publique sur le PIB à moyen terme, à mesure que la crise s’atténue.
“L’équipe du Fmi tient à remercier les autorités pour les discussions ouvertes et constructives dans ce contexte difficile. L’équipe du Fmi souhaite également exprimer sa plus profonde sympathie et son soutien au peuple béninois dont la vie est profondément affectée par les effets dévastateurs du Covid-19.”
( ) Le programme du Bénin soutenu par la Fec a été approuvé par le Conseil d’administration du Fmi en avril 2017. La Fec est un accord de prêt qui prévoit un engagement soutenu du programme à moyen et long terme en cas de problèmes prolongés de la balance des paiements.