Gouvernance locale à Parakou: Des jardins botaniques à créer dans des arrondissements

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gouvernance locale à Parakou: Des jardins botaniques à créer dans des arrondissements


La ville de Parakou bénéficiera d’un jardin botanique d’une superficie de 5 ha. C’est l’un des points inscrits à l’ordre du jour de la première session ordinaire du Conseil municipal au titre de l’année 2020 tenue hier, lundi 2 mars, à la salle des fêtes de la mairie.

LIRE AUSSI:  Assassinat du juge Sévérin Coovi/ 4e journée du procès (15e dossier): Des témoignages poignants sur les trois accusés du crime barbare

Le Conseil municipal de Parakou a tenu hier, lundi 2 mars, sa première session ordinaire de l’année 2020. Plusieurs décisions ont été prises à l’occasion, dont l’autorisation de la création de jardins botaniques dans des arrondissements de la commune.
En effet, une superficie de 5 ha est réservée au niveau de chacun des arrondissements pour accueillir la plantation des espèces rares devant constituer ces jardins. Il a également été annoncé le financement par la mairie, d’un projet dont la gestion revient aux médias traditionnels du Barotem. C’est dans le cadre de la valorisation de la médecine traditionnelle.
Au total, 11 points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session. Il s’agit, entre autres, de l’adoption du Plan directeur d’urbanisme (Pdu) de la municipalité de Parakou à l’horizon 2034, ainsi que du projet d’accord-cadre de partenariat entre la ville de Parakou et son université.
Sur les vingt-cinq membres que compte le Conseil municipal de Parakou, vingt-trois ont pris part à cette session ordinaire qui marque la fin de la mandature pour l’équipe municipale actuelle. D’ailleurs, c’était pour le maire Charles Toko, l’heure du bilan et des perspectives. Après avoir loué la franche collaboration entre les membres du Conseil municipal, il ne regrette pas d’en avoir fait partie.

LIRE AUSSI:  Multiplication des mères célibataires: Quelle chance de survie pour la famille ?