Gouvernance locale en Afrique : le 9e sommet Africités se tient en mai 2022

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gouvernance locale en Afrique : le 9e sommet Africités se tient en mai 2022

Logo sommet Africités


« Le rôle des villes intermédiaires africaines dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 des Nations Unies et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine ». C’est le thème principal du 9e Sommet Africités prévu à Kisumu au Kenya du 17 au 21 mai 2022. Sous l’égide de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (Cglu Afrique), organisation panafricaine représentative des gouvernements locaux et régionaux en Afrique, cette rencontre réunira les responsables des Collectivités territoriales et leurs associations nationales et régionales, les maires et les élus locaux. Ces entités organiseront des sessions lors du Sommet. Les représentants des gouvernements, les organisations, institutions et agences de développement, les communautés économiques régionales, les composantes de la Société civile ainsi que les universités et centres de formation et de recherche participeront également à ces assises.
Le sommet Africités est le plus grand rassemblement démocratique organisé sur le continent africain. Il réunit tous les trois ans les ministres, maires et leaders des collectivités territoriales, les représentants de la Société civile, du secteur privé, des milieux académiques et de la recherche, les institutions financières nationales, régionales et internationales, les partenaires au développement, entre autres. Africités offre une plateforme unique de dialogue sur le rôle des collectivités territoriales dans le développement et l’unité de l’Afrique, et sur la place de la décentralisation dans l’amélioration de la gouvernance des affaires publiques en Afrique, conclut le document.
Kisumu est la première ville intermédiaire à accueillir le Sommet Africités. La précédente édition, Africités 8, organisée en novembre 2018 à Marrakech au Maroc avait enregistré, selon les organisateurs, une affluence record de 8 300 participants venus de 79 pays dont 52 pays africains. La 9e édition devrait se tenir en 2021 mais a dû être reportée à cause de la pandémie de coronavirus.

LIRE AUSSI:  Anomalies persistantes sur les réseaux Gsm: L’Arcep met en garde contre le non-respect des obligations