Gouvernement III de la Rupture : Cyr Koty sort, Benjamin Hounkpatin entre, Alassane Séidou muté

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Gouvernement III de la Rupture : Cyr Koty sort, Benjamin Hounkpatin entre, Alassane Séidou muté


Le nouveau gouvernement de la rupture vient d’être connu. Après une longue attente, suite à la désignation du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Joseph Djogbénou pour siéger à la Cour constitutionnelle, les citoyens peuvent garder leur souffle. Au terme de la consultation, le bureau de l’Assemblée nationale a validé la liste du troisième gouvernement de Patrice Talon ce mardi 5 juin 2018. Il y a eu deux entrées et deux sorties. Au ministère de la Santé, Dr Alassane Séidou cède sa place à un autre spécialiste, gynécologue de formation comme lui. Il s’agit de Benjamin Hounkpatin, Maître de conférence, agrégé de Gynécologie promotion 2016 du Cames. Le nouveau ministre de la Santé est né le 31 juillet 1974. Dr Alassane Séidou, son prédécesseur remplace au ministère des Infrastructures et des Transports, Cyr Koty qui quitte quant à lui définitivement le gouvernement de la Rupture. Alassane Séidou a été précédemment ancien maire de la commune de Kandi et ministre de la Décentralisation sous le président Boni Yayi. La passation de charge va intervenir ce mardi 5 juin 2018, afin que le ministre Joseph Djogbénou soit totalement déchargé avant de prêter serment comme membre de la Cour constitutionnelle ce mercredi 6 juin 2018.

LIRE AUSSI:  Projet Pipeline : Deux mille recrutements lancés

Le nouveau gouvernement de la rupture vient d’être connu. Après une longue attente, suite à la désignation du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Joseph Djogbénou pour siéger à la Cour constitutionnelle, les citoyens peuvent garder leur souffle. Au terme de la consultation, le bureau de l’Assemblée nationale a validé la liste du troisième gouvernement de Patrice Talon ce mardi 5 juin 2018. Il y a eu deux entrées et deux sorties. Au ministère de la Santé, Dr Alassane Séidou cède sa place à un autre spécialiste, gynécologue de formation comme lui. Il s’agit de Benjamin Hounkpatin, Maître de conférence, agrégé de Gynécologie promotion 2016 du Cames. Le nouveau ministre de la Santé est né le 31 juillet 1974. Dr Alassane Séidou, son prédécesseur remplace au ministère des Infrastructures et des Transports, Cyr Koty qui quitte quant à lui définitivement le gouvernement de la Rupture. Alassane Séidou a été précédemment ancien maire de la commune de Kandi et ministre de la Décentralisation sous le président Boni Yayi. La passation de charge va intervenir ce mardi 5 juin 2018, afin que le ministre Joseph Djogbénou soit totalement déchargé avant de prêter serment comme membre de la Cour constitutionnelle ce mercredi 6 juin 2018.

LIRE AUSSI:  Projet Pipeline : Deux mille recrutements lancés