Grâce à l’Ong Bartimée : Une trentaine de malvoyants de huit pays africains outillés à l’agro-écologie

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Grâce à l’Ong Bartimée : Une trentaine de malvoyants de huit pays africains outillés à l’agro-écologie


Il se tient depuis hier mercredi 2 septembre à Porto-Novo, le forum inter-africain des délégués de la Mission évangélique braille (MEB) de la Suisse. Cette rencontre qui prend fin dimanche prochain est une initiative de l’Ong Bartimée soutenue par ses partenaires suisses œuvrant pour l’autonomisation et l’insertion professionnelle des amblyopes.

LIRE AUSSI:  3e assemblée générale ordinaire de l’Apessa-Bénin: De nouvelles orientations en faveur des jeunes

Les amblyopes et malvoyants peuvent aussi contribuer au développement de leur pays. C’est tout le sens du forum inter-africain des partenaires de la Mission évangélique braille de la Suisse qui a démarré hier au centre Songhaï de Porto-Novo à l’initiative de l’Ong Bartimée. Ces assises visent surtout à faire valoir les capacités des personnes amblyopes et favoriser leur plein épanouissement socio-économique. Et plus spécifiquement à créer des activités agricoles biologiques exécutées par ces derniers de vue en utilisant la pratique «Agroécologie » pour contribuer à l’indépendance alimentaire. Les participants proviennent de huit pays d’Afrique où la Mission évangélique braille à des Ongs partenaires. Des délégations sont venues du Cameroun, de la République démocratique du Congo, du Burundi, du Congo Brazzaville, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Burkina Faso et du Bénin. Ainsi, pendant une semaine, les participants vont réfléchir sur les voies et moyens pour aider les amblyopes à recouvrer leur dignité humaine en s’engageant dans la lutte contre la mendicité par la production agricole de qualité et sans intrants chimiques. Les travaux seront meublés par plusieurs communications et des ateliers sur l’agro-pastorale et la pratique de production «agroécologie». Ces communications seront présentées par des formateurs avertis du Centre Songhaï dont l’expertise en matière agricole n’est plus à démontrer. Fernande Adékou, secrétaire exécutive de l’Ong Bartimée a donné un bref aperçu sur son organisation qui est une association chrétienne des aveugles et malvoyants du Bénin. Au départ diti-ils c’était un creuset de partage de la parole de Dieu mais aujourd’hui, l’Ong va plus loin dans son combat. Elle se lance pour défis d’assurer également un plein épanouissement de ses membres pour leur permettre de se prendre en charge. L’Ong Bartimée s’est lancée très tôt dans l’agro-écologie. Près d’un hectare de champs de manioc et de produits maraîchers a été cultivé à Comè par ses membres, informe Fernande Adékou. Ceci pour montrer que les amblyopes ou malvoyants peuvent aussi bien contribuer au développement de leur pays au même titre que les autres citoyens.

LIRE AUSSI:  Circuit ITF/CAT de Lomé: Le Bénin sur le podium grâce aux frères Nahum

La représentante du maire de Porto-Novo, Rachidath Dougbé félicitera l’Ong Bartimée et son partenaire suisse pour leur engagement aux côtés des personnes handicapées de la vue. Elle s’accorde aussi à la nécessité qu’une place de choix doit être accordée aux aveugles et malvoyants victimes de toutes sortes de discrimination dans la société. Le secrétaire général de la Mission évangélique braille, Heinz Rothacher saluera la qualité de sa collaboration avec l’Ong Bartimée. Selon lui, cette Ong fait un travail sérieux pour donner espoir aux amblyopes. Heinz Rothacher a lancé un appel aux autorités béninoises afin qu’elles appuient les actions de cette organisation sur le terrain. Pour leur part, le secrétaire général du ministre en charge de l’Environnement, ImorouOurou-Djéri et le secrétaire général du ministère en charge de la Famille, Geneviève Ogoussan ont tous reconnu la justesse du combat que mènent l’Ong Bartimée et la MEB. Car, celui qui a perdu la vue, n’a pas perdu la vie, fera remarquer Geneviève Ogoussan qui a procédé au lancement officiel des travaux dont le rideau tombe dimanche prochain.