Grand Prix Littéraire du Bénin : Les finalistes connus

Par Eklou,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Grand Prix Littéraire du Bénin : Les finalistes connus


La liste des finalistes du Grand Prix littéraire du Bénin dans chaque catégorie a été rendue publique par la direction des Arts et du Livre

Les trois meilleurs livres de chaque catégorie se révèlent tel que suit :

Poésie

 Splendide Bénin (Sophie Adonon), Confidences d’un prêtre (Armel Fayèkè), Joyeuses mélancolies (Axelle Adiho).

 

Nouvelle

Le traquenard amoureux (Roger Ikor Agboho Glèlè), Feuilles de mon destin (Jordy Honhoui), Carmen Fifonsi Aboki (Carmen Toudonou).

 

Théâtre

La rue bleue, (Giovanni Houansou), Jardin de maux (Fidèle Dakpo), Il n’est pas facile d’être prêtre (Fabroni Bill Yo-clounon).

 

Conte

(Le petit garçon qui avalait la rivière (Rodrigue Atchaoué), Sitou et la rivière de la nudité (Anna Baï Dangnivo), Deux princes jumeaux pour un trône (Mahuton Djessou).

 

Roman

La perle cadenassée (Yves Dakoudi), La rue a aussi ses anges (Hector Djomaki), Sèblamèco (Roger Ikor
Agboho Glèlè).

 

LIRE AUSSI:  « La Maîtresse du président » de Toussaint Adjati : Une histoire de vengeance au sommet de l’Etat

La liste des finalistes du Grand Prix littéraire du Bénin dans chaque catégorie a été rendue publique par la direction des Arts et du Livre

Les trois meilleurs livres de chaque catégorie se révèlent tel que suit :

Poésie

 Splendide Bénin (Sophie Adonon), Confidences d’un prêtre (Armel Fayèkè), Joyeuses mélancolies (Axelle Adiho).

 

Nouvelle

Le traquenard amoureux (Roger Ikor Agboho Glèlè), Feuilles de mon destin (Jordy Honhoui), Carmen Fifonsi Aboki (Carmen Toudonou).

 

Théâtre

La rue bleue, (Giovanni Houansou), Jardin de maux (Fidèle Dakpo), Il n’est pas facile d’être prêtre (Fabroni Bill Yo-clounon).

 

Conte

(Le petit garçon qui avalait la rivière (Rodrigue Atchaoué), Sitou et la rivière de la nudité (Anna Baï Dangnivo), Deux princes jumeaux pour un trône (Mahuton Djessou).

 

Roman

La perle cadenassée (Yves Dakoudi), La rue a aussi ses anges (Hector Djomaki), Sèblamèco (Roger Ikor
Agboho Glèlè).

 

LIRE AUSSI:  Vernissage de photos au Centre culturel chinois: Souvenirs de 40 ans de la mission médicale chinoise au Bénin