Grève pour lenteur de paiement des salaires à N’dali :Le mouvement des enseignants du secondaire désamorcé

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Grève pour lenteur de paiement des salaires à N’dali :Le mouvement des enseignants du secondaire désamorcé


Les cours ont repris hier mardi 20 janvier dans les collèges et lycée de N’dali après une journée de grève. Des enseignants permanents et vacataires du secondaire de la commune ont déclenché lundi dernier un mouvement de boycott des cours pour protester contre la misère que leur ferait le receveur percepteur de ladite commune à chaque paiement des salaires.

LIRE AUSSI:  Trentième édition de la Journée mondiale de lutte contre le Sida: Les Nations Unies et le Bénin s’engagent à en finir avec la maladie d’ici 2030

«Le paiement des salaires est souvent retardé; ceux des mois d’octobre et de novembre n’ont pu être payés qu’après un soulèvement qui voulait nous conduire à une marche», confie Didier Assaï, enseignant et coordonnateur de la Confédération des organisations syndicales indépendantes (COSI-Bénin) dans cette commune. A l’en croire, cette situation prévaut depuis trois ans. Avant, le receveur percepteur avait réclamé les contrats alors que depuis six ans l’Etat refuse de signer des contrats avec les vacataires pour se mettre à l’abri d’éventuels soulèvements en vue du reversement des agents dans la Fonction publique, a-t-il rappelé. Puis, il a exigé les diplômes avant tout paiement; ce qui n’est pas du goût des enseignants qui ont envoyé la semaine dernière une lettre ouverte au receveur des finances, aux associations des parents d’élèves, au directeur départemental de l’Enseignement secondaire du Borgou-Alibori.

Hier, les responsables des enseignants mécontents ont pris langue avec les autorités communales, le receveur percepteur, les parents d’élèves et les directeurs; ainsi la grève a-t-elle été finalement désamorcée. Le receveur percepteur a évoqué, entre autres, le dépôt tardif des états de paiement par les directeurs d’établissement. Désormais, à la date 5 du mois au plus, les enseignants concernés pourront percevoir leur salaire, a-t-on appris à l’issue des différentes rencontres.
Claude Urbain PLAGBETO A/R Borgou-Alibori

LIRE AUSSI:  MTN APPS Challenge: C’est parti pour la nouvelle saison !