Guinée équatoriale # Côte d’Ivoire : Options pour les Eléphants

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Guinée équatoriale # Côte d’Ivoire : Options pour les Eléphants

option pour les éléphantsle Nzalang Nacional de la guinée équatoriale n'entend pas servir de faire valoir

Le Nzalang Nacional de la Guinée équatoriale et les Eléphants de la Côte d’Ivoire font leur entrée, ce soir à partir de 20 heures au stade de Japoma, à Douala, dans cette phase finale de la 33e édition de la Can Total Energies, Cameroun 2021. Chacune de ces deux sélections aura à cœur, après la grosse sensation créée, hier mardi 11 janvier, par les Leone Stars de la Sierra Leone face aux Fennecs de l’Algérie, leurs deux adversaires du Groupe E, de prendre à tout prix les trois points de la victoire. Mais au regard de leurs effectifs, ce sont les Ivoiriens qui partiront certainement avec les faveurs des pronostics.

LIRE AUSSI:  Tour cycliste international du Togo: Six coureurs portent l’étendard du Bénin


L’Algérie et la Sierra Leone ayant été contraintes au partage des points (0-0), hier mardi 11 janvier, la Côte d’Ivoire ou la Guinée équatoriale a l’occasion de prendre les commandes du Groupe E au terme de la 1re journée. Ce sera au cours du match qui les mettra aux prises ce soir à 20 heures au stade de Japoma à Douala. Pour ce faire, aucune des deux formations n’aura droit à l’erreur.
Éliminés des qualifications de la Coupe du Monde Qatar 2022, les Eléphants de la Côte d’Ivoire comptent bien briller dans cette compétition continentale. Au cours de leur première sortie, Serge Aurier, Max Alain Gradel, Nicolas Pepe, Franck Kessié, Maxwell Cornet, Wilfried Zaha, Sébastien Haller et leurs coéquipiers tenteront donc de se surpasser.
Mais, ce n’est pas pour autant qu’en face d’eux, la sélection équato-guinéenne emmenée par l’ancien joueur du Real Sociedad, Emilio Nsue López, se présentera en victime expiatoire. Elle compte également sur son milieu de terrain Pablo Ganet Comitre qui évolue dans le club de seconde division espagnole, Real Murcia, puis Basilio Ndong Owono Nchama du club norvégien de première division IK Start et qui constitue l’une de ses pièces maîtresses et José Machín Dicombo dit « Pepín » formé à l’As Rome et qui évolue à l’Ac Monza. A eux quatre, ils sont capables de faire gronder le tonnerre en déjouant les pronostics.
Au Cameroun, le Nzalang Nacional sera à sa troisième participation à une phase finale de la Can. Les deux premières, il y était en tant que pays organisateur en 2012 et 2015.
Même si sur le papier, les poulains de Patrice Beaumelle partent avec les faveurs des pronostics, il ne faudrait pas qu’ils perdent de vue que la Guinée équatoriale n’a jamais été éliminée dans la phase des poules à cette étape de la Can. A la maison en 2012, cette sélection a même atteint les quarts de finale, stade où elle s’est fait éliminer (3-0) par la Côte d’Ivoire de Didier Drogba et Yaya Touré. Unique pays organisateur en 2015, elle avait encore fait mieux en accédant aux demi-finales après une victoire retentissante et à polémique face à la Tunisie. Sept ans après, sous la houlette de son entraîneur local Juan Micha, qui a remplacé le Français Sébastien Migné, il y a quelques mois seulement, elle essaiera de faire bonne figure au Cameroun.

LIRE AUSSI:  Compétitions des catégories d’âge de la CAF: La CAF pour le principe de la levée de la sanction du Bénin