Hackerlab 2021: La ville de Parakou accueille l’édition 2021

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Hackerlab 2021: La ville de Parakou accueille l’édition 2021

Hackerlab_Les lauréats de 2020

La phase finale de l’édition 2021 de Hackerlab se tiendra en novembre prochain à Parakou. Après la phase de pré-qualification de cette initiative dont l’objectif est de détecter des talents en matière de cybersécurité et de les former, 15 équipes sont retenues pour la dernière étape dans la cité des Kobourou.

LIRE AUSSI:  Fêtes de fin d’année: Une ambiance à pas forcés à Parakou


18 équipes ont pu tirer leur épingle du jeu au terme de la phase de présélection de l’édition 2021 du Hackerlab. Elles sont attendues du 9 au 13 novembre prochain dans la ville de Parakou. Selon Guéric Gonçalves de l’Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information, pour la première fois, l’évènement aura lieu loin de Cotonou et se déroulera en mode attaque-défense. Chaque équipe aura la possibilité de défendre son système et pourra attaquer le système des autres. « Défends ton empire tout en attaquant les empires voisins », a-t-il confié. Le Hackerlab est une activité du troisième axe de la Stratégie nationale de sécurité numérique qui s’intitule : « Le développement des compétences et de la sécurité numérique ».
Pour Guéric Gonçalves, l’objectif de cette initiative est de détecter des talents numériques, les former et leur donner une certaine visibilité sur les plans national et international. A l’instar des trois premières éditions, le Hackerlab 2021 permettra aux participants de relever des défis purement techniques et de démontrer leurs compétences en matière de lutte contre la cybercriminalité. Les jeunes intéressés sont invités à constituer des équipes de deux à quatre personnes dès maintenant pour participer à ce challenge. Les équipes seront soumises à des épreuves de type : exploitation système, exploitation web, reverse engineering et forensic. Cette compétition vise à constituer une base qualifiée de profils nationaux orientés vers la cybersécurité au profit du Bénin, selon Ouanilo Médégan, directeur général de l’Anssi. Il s’agit de constituer un vivier dans lequel il sera possible de puiser des ressources à former puis à intégrer au sein des différents projets d’opérationnalisation de la stratégie nationale de cybersécurité. Les hackers sont des éléments essentiels dans la lutte contre la cybercriminalité, selon ce dernier. Signalons qu’au terme de l’évènement, les lauréats vont repartir avec plusieurs lots dont des certifications professionnelles?

LIRE AUSSI:  Suspension de la grève: Un appel à la reprise sans écho favorable à Parakou