Hommage aux artistes béninois décédés: Action de grâce pour le repos de leurs âmes

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Hommage aux artistes béninois décédés: Action de grâce pour le repos de leurs âmes



La mémoire des artistes des sept filières de l’art et de la culture décédés et ayant brillé par leurs œuvres sur terre, depuis 1990 à ce jour, a été célébrée du 4 au 10 septembre dernier. Durant une semaine, les associations ‘’Foi inébranlable et Fifa médiation’’, à travers plusieurs manifestations, ont ravivé la flamme du souvenir de ces artistes en leur rendant hommage. Samedi dernier, une messe d’action de grâce a été célébrée pour le repos de leurs âmes.
Dans son homélie, Jean-Baptiste Toupé, père célébrant a attiré l’attention des fidèles sur l’importance de l’initiative. Se basant sur les paroles du Psaume 115, il fait comprendre que s’il y a un début d’action de grâce dans le cœur de l’humain, il se manifestera par l’élévation de la coupe du salut. Cette coupe du salut qui, depuis que Jésus-Christ s’est offert en sacrifice pour sauver le genre humain, est devenue la coupe de son sang. «Nous allons l’offrir ensemble tout à l’heure pour y plonger toutes les vies avant, présentes, celles qui vont suivre en honorant Dieu d’avoir inspiré à l’homme cette particularité qu’est l’art », a-t-il lancé. Selon lui, le quotidien des hommes est fait de l’art qui se transmet de génération en génération. « Nous atteignons un but avec l’art, celui d’élever notre âme par la sensibilité du corps et des sens. C’est ce que Dieu lui-même a voulu et si vous observez, il l’a déposé dans tous les peuples. Cela fait partie des choses essentielles que Dieu a déposées dans le cœur de tous les humains pour les amener progressivement à sa connaissance et à sa découverte», a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI:  Formation sur les métiers de l’audiovisuel et du cinéma: Un pas de géant vers la professionnalisation du septième art

Succès

A l’en croire, il y a de quoi rendre grâce à Dieu pour avoir permis au peuple béninois de connaître des personnes variées qui ont porté des arts différents. « Si nous célébrons ceux-là qui sont partis en les confiant à la miséricorde de Dieu pour qu’ils reposent dans sa paix, c’est parce que nous savons que notre art, même s’il traverse le temps, il n’y a que Dieu qui lui ait permis d’être ainsi », fait-il savoir avant d’informer les fidèles sur l’art de Dieu.
Cette première édition de la semaine d’hommage aux artistes décédés est un succès. Tout en saluant les différentes personnes qui ont accompagné l’initiative, Immaculée Amoussouga, présidente de l’association ‘’Foi inébranlable’’ a évoqué les motivations qui l’ont sous-tendue. « C’est au cours d’un temps d’adoration personnelle, de prière intense pour les âmes du purgatoire pour qui j’ai une grande dévotion que j’ai reçu la claire vision de prier pour les artistes décédés dont les visages, les chansons, les œuvres en général remplissaient fréquemment ma mémoire », a-t-elle témoigné. Rappelons qu’à la fin de cette semaine de célébration des artistes décédés, leur souvenir est désormais vif dans l’esprit de chaque Béninois et les œuvres qu’ils ont laissées sont remises au goût du jour.