Identification et recensement des personnes: L’Anip bientôt déployée dans certaines communes

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Identification et recensement des personnes: L’Anip bientôt déployée dans certaines communes


L’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) a organisé hier mardi 23 juin à Bohicon un atelier d’imprégnation au profit des préfets des départements et des maires de certaines communes. Une rencontre qui s’est tenue en prélude à l’installation des unités communales d’identification des personnes (Ucip).

LIRE AUSSI:  Réflexion: Et si le Bénin était devenu « le Meilleur » en gouvernance économique en Afrique ?

Des préfets et quelques maires ont pris part hier mardi à une rencontre organisée par l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip). Les responsables de cette agence ont jugé nécessaire de porter à la connaissance des autorités préfectorales et municipales ce qui est fait et qui sera fait très prochainement en ce qui concerne l’identification et le recensement des personnes et même la reconstitution des actes de naissance sans souche aux populations. Le préfet du Zou, Firmin Kouton, a mis l’accent sur la nécessité de faire connaitre ce qui se fait par cette agence qui désormais devra se déployer dans certaines communes du Bénin pour être davantage plus proche des populations afin d’apporter des solutions idoines à certaines de leurs préoccupations.
A sa suite, le représentant de l’Anip, Herbert Assogba, dira que cette séance est un devoir. En effet, l’accès aux prestations de l’Anip à faible coût de déplacement est un droit pour chaque citoyen. C’est à juste titre que les dispositions de l’alinéa 2 du décret N°2018-206 du 6 juin 2018 portant attributions, organisation et fonctionnement de l’Agence nationale d’identification des personnes ont prévu une délégation départementale pour l’identification des personnes au niveau de chaque préfecture et une unité communale pour l’identification des personnes (Ucip) au niveau de chaque mairie.

LIRE AUSSI:  Dîner d’échanges et de partage :Roro terminal Bénin, davantage plus proche de sa clientèle pour mieux la servir

Et aujourd’hui, l’Anip attire au quotidien environ cinq cents demandeurs de ses services en provenance d’horizons divers.
La déconcentration de l’Anip permettra de la rapprocher de nos compatriotes et d’apporter ainsi une réponse aux difficultés qu’éprouvent certaines personnes à accéder à ses services pour des raisons liées aux coûts de déplacements. A travers cette stratégie, reconnait Herbert Assogba, l’Anip a l’ambition de faciliter à la population l’accès à ses services.
Il est à noter que cet atelier se veut un creuset d’échanges avec les autorités préfectorales et municipales sur la mise en place des démembrements de l’Anip. Il devra permettre de mieux connaitre l’Anip, son ancrage institutionnel et juridique et ses prestations courantes. Par ailleurs, le projet d’arrêté interministériel portant grille des frais liés aux services à la population accomplis par l’agence est présenté également aux participants. Il a été aussi question de désigner le préfet et le maire qui seront au sein d’un comité de réflexion sur la mise à disposition des communes du registre communal de la population.