Implantation d’entreprises industrielles à Ouidah: Les élus communaux sensibilisés sur leur rôle

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Implantation d’entreprises industrielles à Ouidah: Les élus communaux sensibilisés sur leur rôle

Les élus communaux

L’implantation des entreprises industrielles répond à des normes auxquelles toute unité de production doit se soumettre. C’est pour mieux faire comprendre ces normes aux élus locaux de la commune de Ouidah et les sensibiliser sur leur rôle qu’une séance d’échanges a eu lieu, le mercredi 05 mai à l’hôtel de ville de la localité. C’est une initiative du ministère de l’Industrie et du Commerce.

LIRE AUSSI:  Projets Industry et Ifed agriculture: Les producteurs de Ouidah sensibilisés


Les formalités à remplir pour l’installation des unités industrielles dans l’Atlantique et le Littoral mobilisent les élus communaux de Ouidah. Sur initiative de la direction de l’Industrie et du Commerce dudit département, ils ont bénéficié d’une séance d’échanges et de sensibilisation, ce mercredi, sur leur implication dans ce processus. L’intérêt de ces unités au développement économique est indéniable, mais elles ne peuvent être installées sur un coup de tête.
« Nul doute que le développement de notre commune passe par l’installation des industries », assure Sabine Fourn, deuxième adjointe au maire de la commune de Ouidah.
Ces industries sont aussi une réponse au chômage des jeunes. Pour qu’elles leur profitent pleinement, il faut veiller à l’ordre dans le domaine. « La ville de Ouidah connaît des difficultés à l’emploi des jeunes. Ces unités industrielles sont les bienvenues. Mais elles ne peuvent être installées sans des préalables. Il est capital que les administrations soient informées de l’installation des industries, de leur apport au développement et leurs lieux d’implantation. Elles ne peuvent s’installer anarchiquement dans la commune. Pour qu’elles soient optimales, elles doivent s’enquérir des formalités inhérentes à leur installation », indique Sabine Fourn.

LIRE AUSSI:  Séverin Adjovi : Une déchéance bien au-delà de Ouidah !

Selon Hermine Hodonou Savi, directrice départementale Atlantique-Littoral de l’Industrie et du Commerce, cette séance est indispensable pour mieux toucher les brebis galeuses par le biais des élus locaux.
« Lorsque la direction de l’Industrie et du Commerce auditionne les promoteurs d’unités industrielles du département, elle constate qu’ils n’ont souvent pas les autorisations définitives qui devraient être délivrées par les institutions intervenant dans la chaîne. Certains s’installent clandestinement », relève-t-elle.

La sensibilisation des élus communaux constitue une arme essentielle pour remettre les pendules à l’heure. « Nous voulons faire comprendre aux élus locaux leur rôle dans le processus d’implantation des unités industrielles afin qu’ils touchent du doigt les atouts qui reviennent à chaque commune dans ce processus », explique-t-elle.
Le respect des directives indiquées à cette séance d’information et d’échanges par les participants sera très bénéfique pour Ouidah en ce sens qu’elle inspirera d’autres promoteurs d’industries au respect des normes et apportera de la plus-value à la commune.

LIRE AUSSI:  Badminton: Ouidah accueille trois compétitions majeures
Quelques textes liés au secteur

Cette séance d’information et d’échanges a permis aux élus locaux d’en savoir un peu plus sur les textes qui encadrent le secteur industriel. Mieux, les dispositions sont prises par les promoteurs d’unités industrielles, moins on enregistre des casse-tête dans le futur. D’où les préalables à observer pour être à l’abri d’éventuelles difficultés.
Elie Santos, directeur général du Développement industriel, s’attarde sur la règlementation en la matière. Entre autres, l’arrêté N°016/Micpe/Dc/Sg/Ddi/Sa du 23 février portant conditions de réalisation de projets industriels en République du Bénin », la « loi N°2017-07 du 19 juin 2017 fixant le régime des zones économiques spéciales en République du Bénin », et la « loi N°2020-02 du 20 mars 2020 portant Code des investissements en République du Bénin ».
La conformité à ces dispositions permettra aux promoteurs d’industries d’exercer dans les règles de l’art .