Incendie au marché Missèbo de Cotonou: Des friperies consumées

Par LANATION,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Incendie au marché Missèbo de Cotonou: Des friperies consumées


Un incendie est survenu ce mercredi 24 juin au marché de friperie sis à Cotonou. Des hangars ainsi que des vêtements sont consumés avant que les sapeurs-pompiers n’arrivent à circonscrire les flammes. Le drame dont la cause n’est pas encore connue n’a provoqué, heureusement, aucune perte en vie humaine.

LIRE AUSSI:  Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme: Les Osc sensibilisées

« Très tôt ce matin, nous avons constaté que la fumée s’élevait des baraques de vêtements. Nous, les riverains avons essayé d’éteindre le feu pour que cela ne prenne pas d’ampleur. Malheureusement, on n’était pas nombreux et il y a eu des dégâts », a confié, un usager du marché. Dépassés par l’intensité des flammes, les usagers de cette partie de Missèbo située non loin de la berge lagunaire ont fait appel aux soldats du feu. Ainsi en témoigne l’adjudant Diane Hounsounou, adjointe au commandant de la compagnie des sapeurs-pompiers du Littoral : « Ils nous ont appelés à 08 heures 8 minutes. On est venu sur le terrain à 8 heures 16 minutes. Nous avons constaté que le hangar rempli de fripes a pris feu. Nous avons pu circonscrire le feu aux environs de 10 heures. Nous avons appelé des renforts.

Il a fallu quatre véhicules citernes remplis d’eau pour éteindre le feu. Jusqu’à présent on ne connaît pas la cause de l’incendie. En ce qui concerne les impacts, il y a eu assez de dégâts mais pas de perte en vie humaine ». Selon les constats faits aux environs de quatorze heures sur les lieux, les hangars de fripes sont consumés. La parcelle numéro 143 qui abritait auparavant les hangars est comme un champ de guerre. Les sapeurs-pompiers s’activent encore à certains points du site d’où se dégageait de la fumée. Des individus à la recherche d’objets à récupérer, fouillent les décombres constitués de vêtements brûlés, de feuilles de tôles et d’autres objets. Certains usagers indiquent qu’un court-circuit serait à l’origine de l’incendie.

LIRE AUSSI:  Développement local : Un guide de prise en compte du handicap en élaboration

Nécessité de rejoindre le nouveau site

L’insuffisance d’espace dans le marché due à l’accroissement du nombre de vendeurs et l’inadéquation des infrastructures sont, entre autres, les raisons qui ont motivé les autorités à décider de la délocalisation du marché de friperie de Missèbo de Cotonou vers la commune de Sèmè-Podji. Depuis sept années environ après son inauguration, le nouveau marché ‘’international’’ de friperie de Sèmè-Okoun attend toujours ses occupants. L’incendie survenu ce mercredi 24 juin 2020 sonne comme une interpellation à l’endroit des vendeurs de fripes de Missèbo à rejoindre leurs pairs qui se sont déjà installés dans les boutiques et hangars de Sèmè-Okoun dans la commune de Sèmè-Podji.

Par Marc MENSAH (Stag.)