Inceste à Glo-Djigbé: Le père et le copain d’une mineure déposés en prison

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Inceste à Glo-Djigbé: Le père et le copain d’une mineure déposés en prison

Inceste_Glo_Djigbé


A 16 ans, elle serait enceinte de son père qui séjourne depuis ce mardi en prison. Son petit ami également a été déposé dans le même dossier. Les faits remontent en effet à juillet 2021 où l’Ong Fnd a été saisie d’un dossier d’inceste à Glo-Djigbé dans la commune d’Abomey-Calavi. La mère de la fille a décidé de porter plainte contre le mis en cause, son ex-époux avec qui elle a eu six enfants et dont elle s’est séparée il y a de cela un an. L’affaire est parvenue à la Police qui a écouté les deux parties le 2 septembre et gardé à vue le père. Mais au cours des enquêtes, il a été découvert que la fille a un copain. Interpellé, ce dernier est passé aux aveux. « Il a avoué avoir entretenu des rapports sexuels protégés avec la fille quatre fois et que le dernier date de mai. Ce que la jeune fille a confirmé. Il avoue par ailleurs que la fille, après leur dernier rapport sexuel, lui avait confié que son père tenait des rapports sexuels avec elle sans se protéger. Et que depuis ce jour il ne l’avait plus touchée », renseigne Héléna Capo-Chichi, présidente de l’Ong Fnd qui a suivi le dossier. Le père aurait voulu gérer cette grossesse en secret. Mais les choses se sont passées autrement.
Après son départ du foyer, la mère a permis à sa fille de rester auprès de son père pour aller en apprentissage. Elle va alors dans l’atelier de son père le matin et rentre chez sa mère le soir. « Mais depuis quelques mois, le père sous prétexte d’avoir assez de commandes à livrer a commencé à garder la fille pendant des jours avant de la laisser rentrer chez sa mère. « La victime nous confie ce jour que c’est tout au début que son père a commencé par lui faire des attouchements qu’elle a refusé de continuer la formation mais qu’elle ne savait comment l’avouer à sa mère. Elle confie aussi que lorsqu’elle a annoncé la grossesse à son père, il avait insisté pour qu’elle désigne comme auteur son petit copain avec qui elle avait toujours de rapports protégés et qui ne l’avait plus touchée depuis le mois de juin », précise Héléna Capo-Chichi. Le père et le petit copain sont déposés à la prison civile d’Abomey-Calavi.
Pour rappel, 26 cas de viols sur mineures ont été enregistrés dans la commune d’Abomey-Calavi jusqu’à début septembre de cettte année.

LIRE AUSSI:  1re session ordinaire 2018 des conseils communaux du Borgou-Alibori: Des décisions majeures prises pour l’avenir