Insécurité à Bohicon: Deux présumés braqueurs abattus par la police

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Insécurité à Bohicon: Deux présumés braqueurs abattus par la police


L’insécurité est loin de reculer dans nos villes. Des malfrats en position de commettre un braquage ont été surpris par une équipe de la police à Bohicon. A l’issue d’une scène digne d’un western, le bilan est de deux morts dans les rangs des présumés braqueurs et des blessés parmi les éléments de la Police.

LIRE AUSSI:  Insécurité à Parakou: Un policier tué lors d’une patrouille


Les habitants du quartier Ponsa à Bohicon ont assisté, dans l’après-midi du mercredi dernier, à un échange de tirs entre les éléments de la police et des présumés braqueurs au nombre de quatre. Une scène qui s’est soldée par la mort de deux présumés braqueurs et des blessés parmi les éléments de la police.
A en croire les témoignages recueillis sur les lieux un groupe de quatre jeunes répartis sur deux motos s’était fait remarquer dans le quartier un peu plus tôt. Ils étaient dans une buvette pour se désaltérer. Puis après, ils ont pris position dans les environs pour on ne sait quoi. Ils en étaient là quand un véhicule de la police passait. Paniqués, ils ont pris la fuite. Trouvant suspecte cette attitude, l’équipe de la police se met à leurs trousses. C’est dans cette course-poursuite que l’une des motos des jeunes gens se serait retrouvée à terre avec ses deux occupants. Aussitôt, l’un d’entre eux ouvre le feu sur la police. Mais très tôt, il épuise ses munitions. Et pour se tirer d’affaire, il aurait tenté, entre deux mouvements, d’arracher l’arme d’un des policiers. Après une lutte âpre, le présumé braqueur est neutralisé. Entre- temps, son second tentait de filer à l’anglaise en arrachant la moto d’une dame qui passait. Mais, malheureusement pour lui, la moto roule à l’allure d‘une tortue. Il la jette et cherche une autre solution en tentant cette fois-ci d’immobiliser un véhicule de transport. A peine a-t-il réussi qu’il est rejoint par des policiers. Là encore, le feu est ouvert. Un policier blessé et le présumé braqueur reçoit aussi des balles avant d’être maîtrisé et conduit au commissariat où il serait décédé après, à en croire des témoins.
Toutes nos démarches pour avoir la version de la police sont restées vaines. Les enquêtes seraient en cours pour élucider l’affaire et retrouver les deux autres présumés braqueurs en cavale.

LIRE AUSSI:  Pour avoir violé sa propre fille (26e dossier): Gilbert Adangnihoudé condamné à 7 ans de travaux forcés mais libre